Avertir le modérateur

30 juillet 2007

Dadi, Nani

J'ai hésité avant de publier ce texte, intime.

Et puis je me suis dit que c'est un moyen de le partager, d'avoir une pensée pour tous les Internautes qui ont récemment perdu un être cher, mais aussi pour ceux qui comme moi ont la chance de garder de magnifiques souvenirs d'enfance dans un coin de leur coeur.

 

Aujourd'hui, j'enterre mon grand-père qui a rejoins ma grand-mère au ciel, disparue en mai 2002.

Je ne vous cache pas que ça été difficile d'écrire un texte pour une occasion certaine que j'aurai aimé ne jamais voir pointer le bout de son nez.

Voici ce que je vais lire tout à l'heure à l'Eglise et que que je partage avec mes cousins-cousines qui seront tous présents.


 

D'un siècle à l'autre, des plaines du Nord de la France aux rives de la Mer Noire, de révolutions en luttes, de conquêtes en héritages, de Paris au contreforts du Mont-Blanc, nos ancêtres ont fait de nous ce que nous sommes. Pour tout ça nous voulons leur dire merci, mais pas seulement.

Dadi et Nani nous ont enseigné le respect, la ténacité et la générosité.

N'oublions pas, même si les apparences pouvaient parfois être austères, que des brassées de folie ont aussi accompagné leur vie.

Ainsi, n'est-ce pas la déraison qui fait pousser une famille si nombreuse en pleine guerre ? Acheter une masure dans des alpages esseulés ? Quitter la Plaine-Monceau pour soigner des ouvriers derrière les Fortifs ? Se dévouer à ses malades, prendre en charge ses petits enfants au pied levé, ou encore résister aux révolutions générationnelles ?

Dadi, Nani, pour la raisonnable folie qui a éclaboussé nos vies, nous voulons vous dire merci.

 

Soyez indulgent : à vouloir faire des listes on oublie forcément des trucs, à vouloir être précis on prend le risque de diluer l'intensité des instants, pourtant à jamais présents dans nos c..urs de petits-enfants.

Pour les plaisirs des vacances à la montagne, l'envie de grandir ensemble, la soif d'apprendre, la curiosité de connaître tous ces auteurs qui ont habité vos maisons, de découvrir le monde à travers vos regards mais aussi de savoir s'en affranchir…

Pour cette envie d'avoir envie, Dadi et Nani, nous voulons aussi vous dire merci.

 

Pour les fous rire aux jeux de société, et nos coups de gueule quand Dadi soufflait les réponses depuis son fauteuil…Les fabuleux arbres de Noël, costumes et accessoires de spectacles, nos copains-copines à inviter et supporter… Les Monopoly à ranger alors que la partie n'était pas finie. Oui, Mademoiselle Rose a tué 100 fois le Colonel Moutarde avec le chandelier dans la bibliothèque, pendant que nos souvenirs d'enfance reste eux à jamais vivants.

 

Aujourd'hui, il faut fermer le grand livre de la jeunesse, et continuer ensemble à écrire l'histoire, avec la chance de pouvoir dire merci à Dadi et Nani qui nous ont accompagné pour écrire les premiers chapitres de nos vies.


© rédactionnel Valérie Bernard

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu