Avertir le modérateur

30 septembre 2007

Semaine de 4 jours : et si le luxe c'était le temps ?


medium_affiche_Super_Jaimie_1976_1.jpgLa semaine de 4 jours à l'école dès la rentrée 2008. Quand j’ai entendu la nouvelle au réveil vendredi matin, ça m’a plutôt plu. Un rêve fou pour moi qui jongle avec la semaine de 6 jours.
Miss Star Ac' a cours le mercredi matin dans son école catho et Fifi Brindacier un samedi sur 2 à l’école ZEP de la Rép’. Et encore, 6 jours fois 3 vies : ménagère, manager, citoyenne…

Au risque de contrarier Monsieur Renault, le luxe c’est le temps, et pas que l’espace.
Je vois déjà la famille Ricoré stopper sa course effrénée contre le temps, traîner les samedis matins, câliner avec les Blondes, partir en week-end, aller rendre visite à famille et amis, dessiner, réviser les leçons…

Lire la suite

25 septembre 2007

Sitcom municipale

medium_Mairie_zoom.jpgLundi soir c’était la rentrée, pas n’importe laquelle, la rentrée du conseil municipal.
Je ne voulais pas rater ça, d’autant plus que la ZAC des Docks, 100 Ha de friche industrielle à reconvertir, était à l’ordre du jour.
Après une journée de comitologies aux Assurances Géniales, ne faut-il pas être un peu dérangé pour enchaîner avec le cérémonial municipal local ?

Mille pompons (insulte autorisée par Fantômette car politiquement correcte pour la Bibliothèque rose), je vous invite tous et toutes à vous rendre au moins une fois dans Votre maison du peuple pour y prendre la température.

Lire la suite

24 septembre 2007

Garcon... Suite

Samedi, j’ai traversé la cité Allende au bout de ma rue. Pas en ménagère avec ses Blondes, pas en manager tenue working girl, mais en citoyenne avec ses tracts-questionnaires sur les Docks de Saint-Ouen.

J'étais accompagnée de journalistes. Nous avons longuement discuté avec les lascars qui tiennent les murs. medium_rueSAllendeE_P1010780.JPG

On a parlé de « la dalle », de ses bancs en béton et carcasses de balançoires inchangées depuis la construction de la cité en 1977. Du futur quartier des Docks, des nouveaux de la zone pavillonnaire, du vivre ensemble…

-    Au moins vous vous arrêtez, vous nous dites bonjour.

Ils n’ont pas voulu être filmés, mais peu importe le courant est passé.

Lundi matin, j’ouvre ma boite à lettres, et je trouve tout un tas de questionnaires remplis. Certains sont annotés. Non pas avec leurs numéros Skype ou MSN.
Rien que de vous le raconter, j’en suis encore toute émoustillée : -    vous êtes super, continuez.

Voilà, c’était ma spéciale dédicace aux gentlemen lascars de Salvador Allende.

20 septembre 2007

Garcon

N’appelez pas Maître Capello, le compte est bon : j’ai volontairement enlevé la cédille.
Garçon si t’enlève la cédille, ça fait garcon, comme le chante Koxie.

Dans ce glam rap ou rap chic, Koxie réplique aux garçons qui la draguent et l’insultent dans la rue : « Je n’ai jamais l’audace ni le courage de répondre. Alors j’ai eu envie de répondre une fois pour toutes et avec humour à tous ces garçons qui nous manquent de respect ! « 

Le fond, rejoins la forme, ça s’écoute, ça se regarde : Koxie est plutôt glamour. Elle a grandi à Neuilly, mais ça ne l’empêche pas de raper, un vrai rap (pas celui de la Télé des Inconnus ;-)). Koxie bouscule les clichés, au risque de faire hurler la rue qui la traite de bourgeoise du rap. Neuilly, c’est aussi outre-périph’, non ?

Dans mon coin de 9cube,

Lire la suite

19 septembre 2007

93400 MERCIS

D’abord il y a eu le doute : traverser le périf ? Aller là-bas de l’autre côté, dans l’autre monde ?
Puis les joies de l’installation et de l’intégration en grande partie grâce aux mamans d’ici avec leurs racines d’ailleurs.
Ont rapidement suivi, les fous rire des missions impossibles. Genre : trouver un rôti de porc dansune boucherie Hallal, ramener un bol breton à Shaima et réussir sur Fifi Brindacier les même tresses que Fatoumata. Par Saint-Elsève de L’Oréal, aussi inattendu que le curé qui vous rappelle en fin de messe les horaires de bus pour la fête de l’Huma…

Témoin de ce jet lag improbable, de ces traversées de frontières invisibles, entre la vie de manager à Paname 8 et le quotidien de ménagère dans le 9cube : ma ligne 13 (clin d’œil à toi Pierre-Louis et ton magnifique roman), un voyage dans le transport.
Des pages et des pages griffonnées plus tard, les encouragements des proches plus loin, et toujours mon stylo colt qui brûle de tuer les clichés de ma télé. Banlieue, une marque que tout le monde connaît, mais que personne ne rêve de porter.

Quand Mon grand turc à plumes a dit, vas-y lance-toi blogue ! Je lui ai répondu, ça va pas, non !, ma life, mon œuvre… non merci…
Puis, sur les ondes, un déclic : la chanson de Renaud a fait écho à ma vie de bobo (pas dans un loft, j’y tiens… et puis je préfère Foenkinos à Cioran). Enfin, la talentueuse blogueuse Mimie m’a inspirée mes débuts sur Agoravox. Après, il y a eu Myspace et aujourd’hui 20minutes.fr

Au-delà de la tranche de vie, tantôt drôle, déjantée, parfois triste ou banale, l'objectif reste pur comme un conte de fée social, acéré comme un western urbain : livrer un autre regard sur la banlieue.
Aujourd’hui, raconter ces 4 ans qui ont bouleversé ma vie, c’est dire merci à toutes ces belles personnes que ma trajectoire sociale initiale n’aurait jamais mis sur ma route.
C’est grâce à elles que j’ai comblé mon Bac moins 4 en religions comparées, en urbanisme, en civisme. Je confondais communautarisme et humanisme, islamisme et terrorisme. L’étranger était parfois l’autre avant d’être un individu.
Non, je ne me suis pas brusquement transformée en Laura Ingalls qui coure dans les prairies du neuftrois. J’ai simplement découvert que la vie est au moins aussi belle de l’autre côté. Et je m’excuse d’avoir pu en douter.

Des Assurances Géniales, de Saint-Ouen, de myspace, d’Agoravox, d’ailleurs… et même du Québec, tous et toutes vous m’avez poussée. Vous écrivez rigoler à mes bêtises, être émus quelquefois, en désaccord aussi parfois.

medium_Cap_écran_20minutes_2.3.jpgmedium_Cap_écran_20minutes_3.2.jpgmedium_Cap_écran_20minutes_1.2.jpg 

Reconnaissance ? Phénomène de mode ? Coup marketing ? depuis 1 semaine, Chroniques ma banlieue est maintenant un Very Important blog : il a droit à son logo en homepage de 20minutes.fr.

Alors, je voudrais simplement vous dire du fond de mon cœur 93400 MERCIS.
Sans vous rien de tout cela n’aurait été possible.
Aux septiques, je veux répéter encore et encore, qu’il y a plus que 93400 raisons de toujours chercher à décoller ensemble les étiquettes.


PS : vous avez vu, mes chevilles sur la photo, elles n’ont pas gonflé ;-)))


© rédactionnel ZoraLaRousse93


16 septembre 2007

Ma journée du patrimoine

Par principe, je suis plutôt contre les fêtes imposées.
Genre on doit forcément s’éclater au nouvel an, faire un cadeau à sa moitié pour la Saint-Valentin, offrir un sex toy à la fête des pères et faire le cultureux pour les Journées du Patrimoine. Non pas par esprit rebel, mais parce qu'à mon humble avis, c’est toute l’année, poussée par de sincères envies qu’il faut s’intéresser à toutes ces choses essentielles.

medium_couvbrichpatrimoine.jpgSamedi matin, la mairie de Saint-Ouen en avait décidé autrement : elle m’a invitée à venir inaugurer un parcours patrimonial.
D’abord, je me suis dit, ben flûte alors, qu’est-ce qu’il leur prend ? Après avoir sacrifié tant de bâtiments à caractères patrimoniaux sur l’autel du progrès social et de l’extermination de tous les signes extérieurs de bourgeoisie (oui parfois, le beau peut-être bourgeois, mais là je m’écarte de notre sujet).
Certes, les élus communistes ont effectué ces sacrifices urbanistiques pour donner des toits aux mal-logés, avec la complicité de la droite qui a généré ce Yalta territorial en créant la Seine-Saint-Denis en 1965, puis la frontière sociale et physique du périph’. Mais quand même, regardez mon album photos mêlant des avants-après, et vous vous sentirez comme Idéfix devant les bûcherons.


Lire la suite

13 septembre 2007

Assureur Slameur

De tout temps on a entendu assureur rimer avec voleur…

Ensuite, il y a eu la vague de campagnes de com anxiogène ou radada genre la famille valsant sur Chostachovitch.
Et puis l’assureur bonheur est arrivé avec le rap commercial 0 tracas, 0 blabla.

Depuis quelques jours, après avoir chanté des comptines pour les services à la personne (Fourmi Verte - Groupama) l’assureur est désormais militant-slameur (MAIF).
Contre-attaque marketing, exercice de style : le message passe, qu'on soit pro de la com ou ménagère de moins de 50 ans !

Lire la suite

03 septembre 2007

Cartouches gauloises


Non, Ce n’est pas un nouveau gang de filles de mon coin de 9cube…

Ce n’est pas non plus du product placement pour une marque célèbre de cigarette ;-))

quoique…

medium_Cartouches_gauloises.jpg

Le titre du film correspond à un souvenir d'enfance du réalisateur.
En Algérie, Medhi Charef vendait des journaux dans les bistrots : « Tous les soldats fumaient tellement ils étaient stressés. Ils avaient des cartouches entières gratuites... Gauloises aussi parce que c'est l'histoire de la France, les Gaulois comme on leur apprenait à l'école ».
 
20 ans après le Thé au harem d’Archimède, Medhi Charef se penche sur son enfance en Algérie.
Le dernier printemps de la Guerre d'Algérie. Le printemps d'avant l'été de l'Indépendance.

Oh, je vous sens stress : pas de leçon d’histoire, pas de bagarre sur le rôle de la colonisation…
C’est un film à voir. Un de ces film sensible qui bouleverse notre regard sur le monde.

Medhi Charef réussit l’exploit, ou plutôt les regards d’enfants inspirés de sa propre histoire familiale, nous livrent une tranche de vie façon guerre des boutons.
La cabane a été construite par des enfants juifs, musulmans, chrétien… sur un sol que les adultes se déchirent.
Cette cabane, c’est l’Algérie quand Nico dit a son ami Ali : « T'es content de nous voir partir, comme ça tu auras la cabane pour toi tout seul ».

La terre rouge s’étend à perte de vue, on aimerait qu’ils arrivent à l’apprivoiser ensemble.
Ali/Mehdi Charef, 11 ans, et son meilleur copain Nico regardent leurs mondes changer... et font semblant de croire que Nico ne partira jamais. Jamais ?



© rédactionnel ZoraLaRousse93
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu