Avertir le modérateur

19 décembre 2007

Grand Paris… Réussi !

MISE A JOUR DU 19 DECEMBRE

Les vidéos sont arrivés, gràce à S. : cliquez ici pour toutes les voir, au choix selon l'intervenant/ moment que vous avez envie d'entendre ou ré-entendre.

Les photos sont là !

 ------------------------------

Article du vendredi 14 décembre 

331d43ff19041aa3defa9e5692398111.jpgSelon les organisateurs et les sièges de la salle tous occupés, plus des gens debout (la police n’était pas là pour compter…) : nous étions près de 150 personnes à êtres venues de tous les côtés du périf’ et de l’échiquier politique assister à la soirée-débat sur le Grand Paris / Paris Métropole.

Selon la Une du Parisien 93, nos dernières Nouvelles d’Alsace à nous les Neufcubiens ou Métroparisiens, le débat a déchaîné les passions. A ma connaissance, Eric Bureau (le journaliste) n’est pas de Marseille… Toutefois, je crois qu’il n’a pas tort, les personnes présentes ont été passionnées.


Ben vous savez quoi, ça me fait plaisir, parce que moi aussi j’en ai mis de la passion, de la conviction et de l’énergie pour l’organiser ce débat et je n’étais pas toute seule. Même si j’étais la seule fille, il y avait aussi O + S + F (ne sait pas trop s’ils ont envie que j’écrive ici leurs prénoms en lettre de feux).

Zora la Rousse m’a « protégée » pendant presque 2 ans, lors de mes 1ers pas sur Agoravox puis Myspace.
Aujourd’hui, après quelques articles de presse, vidéos-reportages et articles de blog tout court, je suis franchement «démasquée», même si je n’ai jamais revêtu de masque et toujours exprimé ce que j’avais envie de dire…
Le pseudo, le relatif anonymat d’Internet, n’est-il pas le meilleur moyen de lutter contre les préjugés d’apparence ?
C’est toute la « problématique » (pas d’autres termes, suis fatiguée et l’euphorie brouille mes neurones, pardonnez-moi) des blogs. Enfin, reste que MA parole est libre et n’engage que moi, donc voili voilou.

Tout ça pour dire que ça me fait plaisir de partager avec vous cette euphorie post-événement, ainsi qu’une compil des mails/commentaires de remerciements reçus depuis mercredi soir :

- « Votre soirée fut, pour moi, une leçon d'histoire. J'ai été surpris par l'affluence, preuve de votre investissement et de l'enjeu de la gouvernance métropolitaine sur le quotidien.  A ma connaissance, à Saint-Denis, il n'y a pas de lieu comme le vôtre où la parole publique et citoyenne n'est pas instrumentalisée et conserve ainsi son caractère originale et "libératoire". »

- « La réunion d’hier soir a été réussie : contenu intéressant, organisation bien réglée, intervenants clairs collant à la question … L’utilisation  d’Internet dans la préparation de la réunion a permis des interventions élargies, c’est mieux. Le principe est novateur et permet d’imaginer un échange publique différent. »

- « Bravo pour cette initiative citoyenne de très bon niveau … J'ai noté également que certains partis politique se sont distingués par leur absence ce qui est regrettable car cette discussion porte sur l'avenir des territoires sur lesquels on vit et où nos enfants vont grandir … Il n y a pas eu de débordement sur la campagne électorale ... La maturité de la discussion devra être poursuivie ... L'accueil était chaleureux et convivial. »

C’est vrai quoi, comme dirait ma grand-mère, (ré)apprenons à nous réjouir ! Ensemble !
Ces témoignages sont la preuve que, les citoyens du Grand Paris sont avides de débats sur le sujet, et qu'à côté des acteurs politiques, le monde associatif peut jouer un rôle.

e750a9bd724f0dacd8feaeaa71ae1271.png28ee191cb28bf070d28b678f4de0ed07.jpg1ccdd98b6622fa40a46a48bfa6814b88.png

Venus de tous les côtés du périf et l’échiquier politique, comme on dirait dans la com’, nous avons réalisé une réunion à 360°.
Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris, l’a même souligné : c’était la première fois qu’un tel débat pluraliste était organisé sur le Grand Paris à l’initiative de citoyens. 

En attendant vidéos, galerie photos complète et compte-rendu sur lesaudoniens.com, le blog citoyen de Saint-Ouen auquel je participe activement depuis 2 ans, ci-dessous quelques faits marquants.

Bonne nouvelle : PC, PS, Verts et UMP sont d’accord sur l’idée d’un Paris Métropole ou Grand Paris qui permettrait de mieux partager les richesses et de réduire les inégalités, mais aussi pour gagner du temps et de la cohérence dans certains choix comme les plans circulation, les Vélib’s.
Difficile aussi pour les maires de régler les problèmes à l’échelle communale (transports, logement…).
Les personnes présentes dans la salle ont partagé ces positions mais divergent sur la solution.
Comme précisé dans l’excellent article récap d'Olivier DECROCK sur lesaudoniens.com, 3 versions de Grand Paris sont envisageables.

Celle de Bertrand DELANOE, représenté mercredi soir par son adjoint Pierre MANSAT. Le maire de Paris propose de créer une couche supplémentaire au mille-feuilles francilien.
Celle de Patrick BRAOUZEC, représenté mercredi soir par Michel BOURGAIN, maire de L’île Saint-Denis. Le président de plaine commune et ex-maire de Saint-Denis prône la polycentralité de diffrentes zones autour et avec Paris.

Ma préférence va à la 3e solution, celle du sénateur-maire des Pavillons-sous-bois (93) Philippe DALLIER.
Il vise à la fusion des trois départements périphériques (92, 93, 94) avec celui de Paris, au profit de la constitution d’une nouvelle collectivité locale, dotée de compétences nouvelles en matière de développement économique, de transport de logements et de sécurité.
Les citoyens auraient un lien direct avec les futurs élus du « Grand Paris » par le biais d’élections directes : scrutin d’arrondissement avec des cantons élargis. Les conseillers éliraient ensuite un président du « Grand Paris ».
Tout l’enjeu de ce projet réside dans le fait de faire mieux sans pour autant dépenser plus en supprimant un échelon administratif inutile à ses yeux, compte tenu de la spécificité francilienne :les départements de Paris et de la petite couronne.
J’y vois aussi le fait pour nous citoyens de savoir qui nous représente, comment «notre argent» est utilisé, géré, bref plus de réactivité et d’opérationnabilité.

Présence policière, propreté, services publics,… différents témoignages pendant la soirée ont souligné les différences de qualité d’infrastructures entre Paris et ses banlieue-s, toutefois, esprit de clocher oblige ?, tout le monde n’est pas prêt à se sentir appartenir à « un Grand Paris ».
Bouger les lignes de décisions administratives, c’est aussi toucher à notre identité : peut-on être fier d’être Audonien ou Séquano-Dyonisien, comme Grand Corps Malade dans son célèbre Slam ode à Saint-Denis, tout en se sentant Métroparisien (ou GrandParisien) ?

Perso, ma réponse est oui : je suis fière d’être française, ex-parisienne, audonienne et européenne à la fois, plus encore depuis que j’ai eu la chance de faire études et stages en Allemagne et Angletterre, en grande partie grâce à «nos Pères» Monnet, Schuman, Spaak… Sans qui rien n’aurait été possible. Bon, grâce aussi à mes petits jobs et ma bourse… évidemment.

L’Europe, parfois incomprise, parfois maladroite… Benjamin a justement souligné de faire attention au rejet du Grand Paris pour incompréhension. Et il n’a pas tort : il faudra, référendum ou pas, en faire de la pédagogie et de la com’ pour faire passer le message et répondre aux attentes des habitants qui ne veulent qu’une chose : l’amélioration de leur vie quotidienne à Paris et en Banlieue !
Emmanuel BELLANGER, notre grand témoin de la soirée, historien, auteur de Paris/Banlieue, Conflits et Solidarités de 1788 à 2006 (avec (A.Fourcault et M.Flonneau), l’a d’ailleurs souligné : « cela révèle le décalage entre les attentes des citoyens et des politiques. L’esprit de clocher reste vivace chez les habitants ».
Je tiens d’ailleurs a salué son professionnalisme : j’ai observé son bloc rempli de notes, son implication, son écoute. Dans les vrais débat TV ou dans ça se discute, franchement je n’ai jamais vu de Grand Témoin si investi ;-))

Ce débat, c’était l’occasion aussi de rappeler qu’un blog n’existe que parce qu’il est clic & mortar. C’est à dire ancré dans le virtuel (clic) et dans la vie réelle (mortar).
Clic & Mortar, ça peut donner des rencontres du 3e type avec des blogueurs venus de partout : alors c’est toi Zora ? Alors c’est toi Paris est sa banlieue ? On se fait la bise ? Grand moment aussi quand Pierre Mansat a déclaré : ah bon, c’est vous Z, ça m'arrive d'y aller sur votre blog. Waouh… Fière comme un bar tabac… j’ai été.


N’oublions pas aussi les blogueurs Modem, supporters et amis de Quitterie DELMAS du blog des Jeunes Libres. Je ne partage pas toutes ses idées (et réciproquement j'imagine), en revanche j’admire son engagement, son ouverture aux autres « clochers » , bref sa façon de faire et de moderniser la politique. Ils sont venus au café « Les Batignolles » juste en face de la salle, pour finir la soirée et échanger avec nous.

Merci à JP. Chapon, du blog Paris est sa banlieue pour son compte-rendu article, extraits :
« C’est une excellente initiative et une fois de plus il faut féliciter lesAudoniens.com.
Mais le débat a montré à quel point il faut faire de la pédagogie autour non pas du thème du Grand-Paris comme d’une institution et ne pas s’enfermer dans les débats actuels, couche de plus ou de moins dans le mille-feuille, gouvernance, intercommunalités, polycentrisme, domaine des élus, etc. Mais au contraire, prendre les problèmes qui se posent à l’agglomération de façon concrète, et dire en quoi, un Grand-Paris pourrait apporter une solution que l’on n’arrive pas à atteindre avec l’organisation d’aujourd’hui
».

Enfin, merci encore aux personnes qui sont venues, à celles qui font vivre les débats sur le Net, à nos personnalités politiques qui ont joué le jeu, au service jeunesse qui nous a gentiment acceulli au Cap’J et à Saliha créatrice de styles Parisien à Saint-Ouen (n'est-ce pas ça le Grand Paris ?) qui m’a permis d’être habillée de ce si joli pantalon.

Et oui, ne jamais oublier les costumes et les décors…
Une fois encore, la preuve que la banlieue n’est pas qu’un décor, comme dirait Minimoi : « la (ma) banlieue c'est un concentré de vie(s) ».

@suivre : le retour à un rythme plus normal (quasi plus de bouquin et TV depuis 1 mois… quand même), le rattrapage de mon retard chronique de chroniques. 93400 mercis de votre indulgence.

 © rédactionnel ZoraLaRousse93

Commentaires

@Val : merci à toi d'avoir organise tout ca! bises une amie de Quitterie

Écrit par : virginie v | 20 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu