Avertir le modérateur

25 janvier 2008

L'UMP n'a plus de candidat à Saint-Ouen (93)

28bf8bb5837d1f0d5e8ffd5bbad4003f.jpgC'est le titre de l'article du Parisien 93 paru ce matin me concernant.

Depuis le 9 janvier 2008, je fais, je faisais (bientôt au passé) partie des 40 femmes (sur un total de 281) investies par l'UMP pour conduire une liste aux élections municipales de mars prochain sur une ville de plus de 30 000 habitants.
Pour des raisons personnelles, j'ai décidé de retirer ma candidature.


Parce que je reste une femme de convictions, attachée à la politique au sens premier (pour les hommes et les femmes de la Cité dans leur quotidien), je poursuivrait mes engagements.
Je réfléchis déjà à un « pacte citoyen », porté par une nouvelle association en cours de création.
C’est à dire un « socle » de propositions concrètes à disposition des
«politiciens» pour améliorer la vie quotidienne à Saint-Ouen et livrer un autre regard sur le 9-3.

Cet article est aussi repris sur le blog collectif des Municipales intitié par 20minutes.fr, je vous invite à y faire un tour pour y découvrir d'autres impressions, à travers toute la France.

Èn attendant mon journal de campagne, mon affiche, mon programme et autres chroniques d'humeurs bientôt en ligne, ci-dessous quelques éclairages sur ma décision.

cc9164a36fd2c4db29a50ee2921945ca.jpg

Militante citoyenne engagée (parents élèves, coulée verte RERC, ZAC porte Saint-Ouen, sauvegarde jardins ouvriers, consultation citoyenne Docks….) depuis mon installation en famille à Saint-Ouen en 2003, j’ai souhaité à l’occasion des municipales 2008 donner une dimension politique à mon engagement.

Dans cet esprit, depuis juin 2007, j’ai fait partie de l’une des 3 équipes candidates à la candidature UMP, pour porter un projet de renouveau de la droite à Saint-Ouen dans le 93.

Je pensais, via cette nouvelle dimension, donner plus de force et de résonance à ce pourquoi je me bats depuis 4 ans : défendre les intérêts des Audoniens, valoriser le potentiel de notre ville, donner autre chose à voir du 93, pour que, anciens et nouveaux Audoniens, nos enfants ainsi que ceux qui y travaillent, puissions y vivre mieux, tous ensemble.

Convaincue que l’engagement politique constituait l’étape nécessaire pour porter nos valeurs humanistes et pragmatiques, mon souhait était simple : gagner la reconstruction de la droite audonienne et le pari de la mixité sociale par la mixité économique.
Cette reconstruction devait s’inscrire dans l’action et, selon l’issue du scrutin, créer un véritable contre-pouvoir démocratique à Saint-Ouen, face à 62 années d’absence d’alternance politique.
J’espérais donc mener un débat d’idées, de convictions, de projets, livrer un autre regard sur la banlieue et sur la politique.

Nous sommes à 45 jours du premier tour et ce débat d’idées n’a toujours pas commencé.
Pourtant, il y a une bataille qui se mène depuis plusieurs semaines, précisément depuis ce jour de mi-décembre, où le président de l’UMP93 a sollicité l’accord de l’équipe pour soutenir une candidature féminine.

Cette bataille, les Audoniens et les Audoniennes ne la voient pas : c’est la bataille des  intérêts personnels (voir article VSD).
Pour ne pas influencer les votes, je ne citerai personne en particulier, ceux qui doivent se reconnaître le feront en leur âme et conscience.

L’UMP national et départemental n’a rien à voir dans ma décision de suspendre ma candidature aux municipales : je continue à assumer ma position, comme une majorité de Français depuis le 6 mai 2007.

Je remercie d’ailleurs chaleureusement et sincèrement tous ceux et celles qui m’ont apportée leur soutien à différents niveaux, local d’abord (famille, amis, parents d’élèves, habitants, commerçants, employés municipaux, militants…) mais aussi au niveau national (ministre, parlementaires, directeurs de cabinet…), encourageant ainsi la candidature d’une femme issue de la société civile et pas de l’appareil politique, d’une maman ancrée dans le quotidien et aspirant à des actions concrètes pour sa ville, ses concitoyens et « sa » banlieue, au-delà des clichés sur le 9-3.

Vous l’avez compris, je ne suis pas en mesure de poursuivre cet engagement politique : il ne correspond plus au sens premier que  je souhaitais lui donner (améliorer la vie de la Cité, pour les hommes et les femmes dans leur quotidien), je n’y retrouve pas les valeurs que je comptais défendre. Pire, continuer serait tromper les Audoniens et les Audoniennes.

Je vais donc poursuivre mes engagements associatifs : je retrouverai ainsi paix intérieure et intégrité.

Je souhaite une bonne campagne à toutes les parties prenantes, bonne réflexion et bon vote à tous.

@bientôt sur le net, dans une réunion publique ou quelque part dans moin de 9cube.

 

© rédactionnel Valérie Bernard pour chroniquesmabanlieue.com

 

Commentaires

" je retrouverai ainsi paix intérieure et intégrité." c'est là le principal !

je te fais des bises

Écrit par : minimoi | 25 janvier 2008

Et ouais, pas facile la plongée dans la politique politicienne : certains trouvent les profondeurs grisantes (souvent les hommes) et nombreux sont ceux qui n'ont qu'une envie, c'est de vite remonter à la surface (souvent des femmes, non ?).

Je suis certaine en tout cas que cette expérience aura été utile pour toi et ne t'empêchera pas de poursuivre avec sincérité et ténacité ton engagement citoyen.

Chapeau rose ma belle !

Écrit par : Mimie in Vivo | 26 janvier 2008

J'espère que tu vas bien.
Ces pressions et autres actes machistes sont peut-être moins courants ailleurs qu'à l'UMP ?
C'est un poil caricatural, mais c'est ce que je pense. Ce sont des comportements qu'il m'avait semblé repérer plus fréquemment dans cette famille politique.
De plus, ton engagement a, de mon point de vue, les caractéristiques d'un engagement à gauche. Mais d'un point de vue stratégique, il faut bien reconnaître que ce n'est pas le camp gagnant à StOuen...

Je m'interroge de mon côté sur mon engagement politique et suis bien en peine de trouver le parti qui correspond à mes idées.
Le PS me désespère, les Verts me semblent mal organisés, Bayrou est trop messianique à mon goût... C'est le bazar !
Bref, loin de moi l'idée de te faire des reproches, simplement cela me conforte dans l'idée que les femmes et les hommes sensés doivent quitter l'UMP !

Écrit par : Toine | 26 janvier 2008

Voila que j'apprends que tu as "jeté l'éponge"!
Je pense que les doutes
que tu m'exprimais se sont confirmés, et tu as agis en âme et
conscience, mais j'imagine que la réflexion n'a pas du être simple ni
facile. Je te trouve très courageuse;
De toutes façon ta promotion en tête de liste UMP à St Ouen est 1 sacrée
reconnaissance de ta valeur: je voulais t'en féliciter;

Écrit par : MC | 27 janvier 2008

La politique est trop souvent un jeu cruel aux règles déroutantes.

Dans cette partie, le « Roi de pique » a peut-être eu raison de la « Dame de cœur ».

Néanmoins, je suis sûre que ton engagement te permettra de gagner encore de nombreuses victoires sur d’autres terrains associatifs (ou autres ...) pour le bien de la communauté comme tu l’as déjà prouvée.

A très bientôt.

Écrit par : BV | 28 janvier 2008

salut valerie c'est fabrice tu nous a ete tres utile dans le debut de willams il faut comprendre que st ouen doit changer malgré ton desaccord je pense que tu reste avec nous spirituellement essaye de faire de ton coté tout ce qui est possible pour que williams passe au deuxieme tour je sais que tu peut le faire je t'embrasse fabrice blas

Écrit par : blas | 13 mars 2008

@ Tous
Merci de vos messages, de votre compréhension.

@ Fabrice
Merci de ton message.
J'ai tenté, pendant 18 mois (de 2005 à 2007) de travailler aux côtés de William, il n'a malheureusement pas accepter de faire évoluer ses méthodes.
Plus grave William a choisi d'adopter un comportement calomnieux et indigne, laissant aussi des dérives se produire au sein de son équipe.

Son comportement nuit gravement à l'image de l'opposition sur Saint-Ouen, et plus généralement à l'image de la démocratie.
Non, je ne suis pas spirituellement avec vous : je pense, en mon âme et conscience, que William Delannoy n'est pas capable d'être maire de Saint-Ouen.
Il a sa place dans une liste, comme maire-adjoint éventuellement.

Fabrice, j'ai du respect pour ton engagement, que je sais sincère.
J'espère qu'en 2014, la future opposition aura cette fois vraiment travaillé et sera en mesure de proposer, voire de gagner, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Les 9 et 16 mars 2008, je ne voterai pas pour William Delannoy, et ce même si je suis déçue par la politique de la majorité municipale PC-PS.
Je ne puise ma pas ma motivation dans le fait de battre tel ou tel.
Mon vote doit en effet exprimer un vrai choix et non pas une décision prise par défaut.

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 14 mars 2008

La libération de Saint Ouen du goug socio-communiste interviendra bientôt !
Rendez vous en 2014 !!! a suivre

Écrit par : barassier | 11 février 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu