Avertir le modérateur

05 février 2008

Demandez le programme !

2ea1999de408d271ff68dd1c751103f3.jpgÀ force d'arpenter Saint-Ouen, de dialoguer avec les parents à l'école, dans la salle d'attente de la danse, de la musique, au parc, dans la rue au pieds des tours, autour d'un thé à la menthe, dans les fêtes de quartier… que des idées pratiques pour Saint-Ouen j'en/nous en avons un certain nombre.

Les programmes des autres candidats de mon coin de 9cube ? À ce jour, j’ai à peine vue la couleur (politique), mais pas encore de contenu pragmatique.

C’est vrai que ça ne fait que 4 ans que j’ai traversé le périf’ (cf. article bobos, cocos...), malgré tout je me refuse à entrer dans le combat que certains auraient envie d’engager : les anciens contre les nouveaux Audoniens. Pour moi, pour nous, il n’y a que des habitants qui aspirent aux changements.
Des combats concrets, ancrés dans le quotidien (jardins ouvriers, coulée verte RERC, ZAC porte Saint-Ouen, consultation citoyenne futur quartier Docks, parents d'élèves), j'en ai mené en équipe, là ou les autres candidats de droite et de gauche étaient absents ou seulement spectateurs.

Aujourd’hui, je ne suis plus candidate (cf. article du 25.01.08), toutefois les idées demeurent. C’est pourquoi je vous livre ici ma vision de Saint-Ouen pour 2008-2014.


Libre à chacun des candidats encore en lice de reprendre certains points de ce programme, sachant qu’une association de femmes de Saint-Ouen (des pavillons, des cités, de tous les côtés de la Méditerranée), ancrées dans le quotidien, portera bientôt certaines de ces idées pour les faire entendre et réaliser sous la forme d’un « pacte citoyen » par la prochaine équipe municipale.

Qu’importe la place ou la couleur dans une liste municipale, pourvu que les (bonnes) idées restent !
Nombreux sont les habitants à exprimer leur passion pour Saint-Ouen et leurs aspirations au changement. Mes propositions et engagements se devaient de répondre à leurs inquiétudes :

    - L’absence de schéma directeur clair définissant les priorités de la ville
Un urbanisme « patchwork », souvent au détriment du patrimoine et du cadre de vie auquel les Audoniens sont attachés pour des dossiers sensibles comme : l’éducation, la sécurité, le commerce, les transports, le logement, les espaces verts.
L’impression d’être aux portes de Paris et de la Seine, tout en vivant dans « une bulle fermée » et de ne pas pouvoir en tirer profit pour notre qualité de vie de tous les jours.

     - La difficulté à faire entendre ses demandes
Le sentiment de ne pas être écoutés, que tout est décidé d’avance sans concertation, parfois avec un certain « clientélisme » municipal, au point de ne pouvoir prendre d’initiative dans la ville sans prendre le risque de « s’exposer ».

     - L’avenir financier de Saint-Ouen
La ville est riche d’un budget de 3 300 euros par habitant. Toutefois son endettement élevé de 2 500 euros par habitant, ainsi que l’absence de politique de contrôle et de prévisions de la majorité PC-PS (cf.
RapportCourdesComptes.pdf) sont inquiétants.


Pour répondre à ces inquiétudes légitimes des habitants, mon programme Saint-Ouen 2008-2014 : Ensemble, pour une ville ouverte devait se décliner autour de trois axes majeurs :
    1. Charte éthique
TroisEngagements.pdf
    2. Vision             UneVision.pdf
    3. Propositions       7piliers.pdf

 
060bd53428374c8a3dfc7ac1fafb67ba.png1. CHARTE ÉTHIQUE

Venus d’horizons géographiques, sociaux, politiques très divers, nous sommes rassemblés autour de valeurs communes : le désir de transparence et de démocratie, l’envie de mettre nos compétences et nos qualités humaines au service du mieux vivre à Saint-Ouen, le respect de l’équité et de la solidarité.

Conscients des enjeux et de la responsabilité qui nous attendent, animés de l’envie sincère de changer la façon de faire la politique à Saint-Ouen, avec une volonté d’évaluation et de partage des décisions, chacun des membres de l’équipe devait d'abord s'engager à signer une charte éthique visant à guider son futur mandat d’élu local, reposant sur 3 engagements majeurs :

   
1- engagement de présence et d’écoute ;
    2- engagement de transparence et de vérité ;
    3- engagement de respect de tous les citoyens et de l’environnement.


Quelle que soit l’issue du scrutin, cette charte devait permettre de reconstruire une opposition digne, constructive, véritable contre-pouvoir à la majorité municipale afin que la démocratie locale et l’expression de chacun des votes des habitants soient enfin représentés au Conseil municipal et donc fasse vivre la politique de la ville.

Rappelons que depuis les élections de 2001, seuls 2 à 3 élus d’opposition sur 8, siègent actuellement au Conseil sans communiquer d’informations sur leurs éventuels travaux, tout en boycottant l’ensemble des commissions préparatoires.


f3355fe597db6d2787f48793f78bb6ce.png2. VISION : Ensemble, pour une ville ouverte !

Ville riche et populaire, Saint-Ouen est administrée par le PCF depuis près de 70 ans, avec la « complicité » du parti socialiste qui valide l’ensemble des propositions des élus PCF, hormis celles concernant la SEM de la ville (SEMISO) pour lesquelles les élus PS expriment leur non-adhésion par un vote abstentionniste en Conseils.
Les 9 et 16 mars 2008, pour les municipales, le PS se rangera à nouveau derrière le PCF : comment espérer voir la politique locale évoluer ?

L’absence d’alternance politique, ainsi que la gestion clientéliste du couple municipal Jacqueline ROUILLON (maire), Michel BENTOLILA (maire adjoint en charge de l’urbanisme et époux du maire) sont de plus en plus contestées par les habitants.

Aujourd'hui, Saint-Ouen, longtemps surnommée avec fierté « la petite RDA » par les communistes, doit donc s'ouvrir :
   - s'ouvrir sur le quotidien des Audoniens ;
   - s'ouvrir sur les mutations économiques ;
   - s'ouvrir sur Paris et les villes voisines.

Saint-Ouen doit devenir une ville moderne, ouverte sur ses voisins, où dans chaque quartier et pas seulement dans 15 ans dans les Docks, chacun, ancien ou nouvel Audonien, puisse trouver sa place. Qu'il s'agisse de cadre de vie, d'éducation, de sécurité, de logement ou d'emploi.

Saint-Ouen dispose de nombreux atouts, nous nous engageons à les mettre en valeur, au bénéfice de tous.
Saint-Ouen est une ville riche, elle peut et doit être mieux géré au profit de TOUS les Audoniens : 3 300 euros budget moyen par habitant, contre 2 500 €/hab pour Montreuil, 1 800 €/hab pour Vincennes et 2 900 €/hab pour Ivry-sur-Seine.
Toutefois, il est important de noter que Saint-Ouen est une ville endettée à hauteur de 2 500
€/hab (contre 970 €/hab à Drancy, 2 011 €/hab à Saint-Denis, 849 €/hab à Issy-les-Moulineaux). Par conséquent nous devrons aussi prendre l’engagement de diminuer ce ratio de 50% dans les 6 années à venir.

 

51019e3ede76cf676da8b3c3f8ba7b41.png3. PROPOSITIONS : sept piliers pour faire de Saint-Ouen une ville ouverte sur le changement !

Parce que la politique d’urbanisme peut faire ou défaire notre cadre de vie, nous attacherons une importance particulière à faire de Saint-Ouen une ville où il fera bon vivre pour nous et pour les générations futures.

1. Éducation & emplois
- Mises aux normes des écoles amiantées en préfabriqués définitifs (A.Bachelet, A.France maternelle, P.Langevin)
- Nouvelles formes de soutiens scolaires.
- Création de haltes-garderies et crèches en partenariat avec les entreprises.
- Référendum/ consultation des Audoniens sur la création d’une école primaire privée.
- Contrats de partenariats ville-entreprises.
- Création d’une pépinière d’entreprises incluant accompagnement à la création.

2. Citoyenneté & sécurité
- Création de Conseils de quartiers incluant représentation habitants, associations, commerces et entreprises.
- Création d’antennes jeunes dans les Maisons de quartiers.
- Soutien au service civil obligatoire et partenariat avec Unis-Cités pour mettre en place des modules à Saint-Ouen
- Renforcement de la Police Municipale.
- Nouveau contrat de partenariat avec la Police Nationale.
- Référendum/ consultation des Audoniens sur la vidéo-protection.

3. Environnement & propreté
- Enquête épidémiologique sur les « retombées » de l’incinérateur.
- Mettre en oeuvre plus de moyens concrets pour la propreté, impliquer les habitants.
- Rénover et agrandir les espaces verts existants, en créer de nouveaux.
- Exemplarité en matière de développement durable.

4. Urbanisme & transports
- Favoriser l’accession à la propriété des Audoniens (21% de propriétaires occupants à Saint-Ouen selon l'INSEE, contre 55% en France en moyenne).
- Développer la mixité sociale en ramenant à 40% la part du logement social (contre 66% actuellement). Militer pour le respect de la loi des 20% minimum dans les autres communes qui ne jouent pas le jeu de la mixité sociale.
- Nouvel élan pour les Docks de Saint-Ouen et le stade Bauer.
- Rénovation urbaine : patinoire et place Jean Jaurès.
- Développer/sécuriser les parkings hlm et/ou privés.
- Consultation (1er dossier des Conseils de quartiers) sur les impacts du plan circulation, pour modifications si nécessaire.
- Moderniser les transports en commun (co-développement « Grand Paris »).
- Création de pistes cyclables et relancement du dispositif Vélib's.

5. Commerces & artisanat
- Consultation/ questionnaire pour sérier les besoins/habitudes des Audoniens
- Installations/ subventions aux commerces et services correspondants aux besoins
- Déployer les actions pour pérenniser ces nouveaux commerces.
- Jumeler les Puces de Saint-Ouen avec les Puces de Londres et Berlin.
- Les Puces de Saint-Ouen au cœur du co-développement « Grand Paris ».

6. Social & services publics
- Construire une véritable politique RH au sein des services municipaux, accompagner le changement.
- Dépenser moins et mieux grâce à la mise en place de tableaux de bord et d’outils d’audit interne et externe, incluant la notation financière de la ville par cabinet extérieur.
- Modernisation des centres de santé, partenariat avec les entreprises de la ville
- Création d’un service des formalités administratives pour faciliter les démarches de tous les Audoniens (particuliers, associations et/ou entreprises).

7. Sports, culture & loisirs
- Création d’une Maison des associations pour échanger les bonnes pratiques entre associations, mutualiser les projets, les initiatives et les moyens.
- Modernisation des centres de vacances et de leur gestion.
- Modernisation des relations entre associations sportives et service des sports.
- Nouveau contrat de partenariat avec le RedStar Football Club et la fondation Lagardère.
- Consultation/ questionnaire des Audoniens sur leurs souhaits de programmations culturelles afin de faire évoluer celle-ci.
- Jumelage de Saint-Ouen avec une ville allemande.
- Jumelage de Saint-Ouen avec une autre commune de banlieue « plus favorisée » (pourquoi pas Neuilly ;-)) pour contribuer au décloisonnement et à livrer un autre regard sur la banlieue, les banlieues.

 

Il s'agit d'une première version de programme qui aurait pu/dû être peaufinée en équipe, et surtout soumise à l'avis des Audoniens lors des réunions publiques et cafés politiques dans les quartiers qui auraient rythmés la campagne.

Libre à chacun d'entre nous, d'entre vous, de faire de certaines de ces idées les vôtres, d'en rejeter si nécessaire et surtout d'en faire évoluer certaines.  N'hésitez pas à réagir par mails ou par commentaires : je me tiens à votre disposition pour échanger avec vous.

@suivre donc.

 

© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour chroniquesmabanlieue.com

Commentaires

Quel gâchis, vous êtes sure de ne pas vouloir continuer ?
Votre programme est très encourageant.

C'est bien dommage que vous ne poursuiviez pas ce combat car nous avons vraiment besoin de femmes comme vous dans ce monde de brutes, mais je comprends vos arguments...

Écrit par : Audonienne | 08 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu