Avertir le modérateur

23 juin 2008

Salariés, touristes & citoyens du 9cube !

519676137.JPGSalariés, touristes et citoyens, le temps d’une rando-vélo découverte à travers la ville où est installée leur employeur, c’est l’expérience voulue et vécue par une douzaine de cadres du magasin Leroy Merlin de mon coin de 9cube.

Quelle drôle d’idée de vouloir faire du tourisme dans le 93 ? Et un lundi tôt le matin en plus !
Et pourquoi pas, na ! L’occasion de traverser la rivière des 93 préjugés-clichés, n’est-ce pas Capital et autre 66 minutes (cf. chronique Capital & 9-3).

Le tourisme peut être urbain... qu'en pensez-vous ? Et si votre entreprise vous le proposait ?


1850124983.JPGCes cadres et chefs de secteur spécialisés en bricolage (il paraît que Valérie Damidot de M6 Déco est déjà venue faire ses courses, dans ce magasin « de proximité » aux portes de Paris) ont demandé une « visite objective » pour découvrir « les côtés positifs, comme négatifs » de la ville où ils travaillent.

L’occasion de comprendre où vivent une partie de leurs clients actuels et futurs, vu que le magasin trop petit du Bd Jean-Jaurès, devrait déménager dans le futur quartier Docks.
Les Docks, ces fameux 100 hectares de friche industrielle, en bords de Seine, à portée de métro (quand la ligne 13 le veut bien) de Paname, qui seront reconvertis pour acceuillir logements, activités (cf. chronique ici), soient d’ici 18 ans, environ 9 000 habitants et 10 000 emplois + beaucoup de bricolage et autres déco d’intérieur en perspective.

2060010734.pngCette balade, c'est l'opportunité pour ces salariés de prendre le temps de se retrouver en équipe, pour partager ensemble un moment ludique et citoyen, hors contexte professionnel « habituel ».

Suite à la demande du Comité de direction du magasin Leroy Merlin de Saint-Ouen, ce sont les services du Développement économique et de l’Environnement, associés à l’Office de tourisme de Saint-Ouen (oui, il y a des office de tourisme dans le 93) qui ont créé le parcours découverte. J’ai même pu y mettre mon grain de sel, en les faisant passer par un bout de mon quartier.

Rassurez-vous, nos cyclo-bricoleurs étaient vétus de jaune (Karl Lagerfield n'est qu'un copieur), sans oublier les ASVP de la police municipale qui ont suivi le groupe à vélo pendant tout le parcours, notamment à certains carrefours.

849511322.jpgDifférentes haltes étaient prévues pour aborder notamment : l’histoire, les curiosités touristiques (château, patrimoine industriel,...) et les différents équipements de la ville.
Les bricolo-cyclistes ont même été déguster du miel dans le rucher pédagogique audonien.
Non, non, je n’ai pas pris de substance illicite, il y a bien des abeilles qui produisent du miel dans mon coin de 9cube.

En fin de parcours, le groupe s’est dirigé (à pieds cette fois) vers le marché aux Puces pour une promenade commentée, suivie d’un déjeuner dans un restaurant du quartier.

539350412.JPGCes cadres auraient pu choisir d’aller se détresser en team building à l’acro-branches, au karting, ou encore lors d’un stage chez M6 Déco... Ils ont préféré faire du tourisme urbain, en vrais salariés citoyens.
Foi de Zora, je suis impressionnée par leur démarche.

Non, je ne suis pas atteinte de cécité (on dit périphérie et plus aveugle). Oui, il y a des choses à améliorer dans ma ville (mais pas que...), notamment question urbanisme (stop aux cubes gris) et police municipale qui accompagne la rando vélo, pendant que nous les parents pleurons depuis 4 ans pour avoir un ASVP à la sortie dangereuse de l’école (cf. chronique que fait la police ?), mais ce n’est pas le sujet de ma chronique là maintenant.

J’espère que ces salariés-pionniers susciteront d’autres vocations parmi les nombreuses entreprises présentes sur la ville : telles, lastminute.com, rueducommerce, Danone, Unilever ou Nokia.
383133302.gif
Comme quoi une entreprise peut donner concrètement « vie à ses envies » en agissant en cohérence avec certains de ses engagements ou valeurs déclarées : « C’est en respectant les particularités sociales et économiques que Leroy Merlin construit son développement et prolonge sa réussite. Sa volonté d’agir en concertation avec les collectivités locales permet de développer des activités profitables au plus grand nombre ».
Les valeurs humaines des Cht'i fondateurs Rose Merlin et Adolphe Leroy (histoire ici) y sont-elles pour quelque chose ?


Même si bassin de vie et bassin de compétences ne se rejoignent pas encore vraiment dans mon coin de 9cube et ailleurs dans le département (les salariés des entreprises de Saint-Ouen ni résident pas pour la plupart), c’est un bon début de rencontre. Qu'en pensez-vous ?

L’équipe de l’Office du tourisme, qui anime déjà des visites (programme ici) à travers Saint-Ouen
« ne demande qu’à recommencer l'expérience et réflécit déjà à le faire sur des parcours plus réduits pendant les pauses-déjeuner des salariés». Et pourquoi pas y inviter des habitants ?

Ensemble, entreprises et citoyens, croisons
(et soyons, fous changeons, avec de l'aide pragmatique, n'est-ce pas Fadela A.) nos regards sur la banlieue.

@suivre donc.
© rédactionnel Valérie Bernard pour chroniquesmabanlieue.com.

 

Cet article a été publié sur Agoravox (le média citoyen) le 24 juin 2008.
Rédacteur Agoravox

Commentaires

Je trouve cette initiative super chouette!

Écrit par : sheily | 23 juin 2008

Chère Valérie,
Je suis vraiment loin de tous les commérages. Je trouve que vous avez une jolie plume, un regard frais et lucide.
Donc s'il me plaît de venir vous lire et de dire que j'apprécie un billet de vous, je continuerai à le faire.

J'ai un peu fait de favoritisme pendant la campagne électorale : c'était dans l'humeur de ce temps si particulier, mais maintenant ce qui m'importe le plus c'est : écrire (sur mes petits cahiers) - lire - et dessiner (ou prendre des photos insolites) en me baladant dans Paris ou ailleurs.

Il faudrait, je crois, que vous vous plantiez dans vos bonheurs de la vraie vie et prendre de la distance par rapport à ces blogs où se déversent tant de jugements hâtifs, permis par l'usage de l'anonymat et la toute puissance de se voir "édité" sur la toile. SOYEZ HEUREUSE !!!!

Amicalement .
Christiane

Écrit par : Christiane Parrat | 24 juin 2008

Merci pour cette tranche de vie citoyenne, comme quoi il ne faut pas complètement désespérer de nos contemporains ni de nos entreprises, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle !

Écrit par : Philippe87 | 24 juin 2008

Ben oui, l’esprit d’équipe c’est tout bon. Aprés le week end flash ball, le circuit culturel à vélo, on change d’époque.

C’est avant tout une opération commerciale d’un commerce sur son lieu de chalandise.

Mais pourquoi simplement les cadres ? . Ils sont les seuls qui ont droit à la culture ? ou bien ce sont les seuls à qui on ne compte pas les heures supplémentaires ?

Chez nous, Carrefour organise un circuit vélo ;pour salariés et enfants (bien sûr) ( avec distribution de tee shirt, casquettes, sacs , tout cela bien estampillés ) .... c’est joli ; Ca met de l’animation un dimanche dans l’année, dans la zone commerciale.

mais je crois que les salariés préféreraient avoir une petite augmentation de salaires. C’est moins convivial et printanier , mais ça permet de manger.

Écrit par : candidat 007 | 24 juin 2008

Valérie,

Juste un détail ce magasin se trouve bd Victor Hugo et non Jean Jaurès,

Bonne fin de semaine,

Dadidadou

Écrit par : dadidadou | 28 juin 2008

Réponse à Candidat 007 :

Audonien et salarié de Leroy Merlin, je tiens à préciser que ces visites ne sont absolument pas des opérations commerciales : pas de logos, pas de tract, zéro pub. On passe plutot pour des facteurs en balade !

L'objectif de ses visites guidées et co organisées avec l'office du tourisme est de faire connaitre la ville aux collaborateurs du magasin afin qu'ils la comprennent et s'y intègrent. Cela permet bien sur de mieux connaitre les clients audoniens et mieux les satisfaire mais surtout de créer un lien entre des personnes et une ville.

Une deuxième visite a eu lieu lundi dernier, cette fois ci aucun cadre à vélo mais les collaborateurs récemment intégrés au magasin : des conseillers de ventes, employés logistiques et responsables de rayon. D'autres visites seront régulièrement organisées.
Leroy Merlin a une politique de partage du savoir qui se traduit notamment par une politique de formation très nettement supérieure à la moyenne nationale, en voila une expression.

Mr 'candidat 007', les réalités professionnelles sont multiples et les généralités souvent abusives.

Merci à Zora pour son article

Écrit par : Tristan | 16 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu