Avertir le modérateur

27 août 2008

Live Blogging MEDEF > Le roi super VRP

1474324428.jpgLa séance plénière s’ouvre avec plus de 15 minutes de retard, par l’arrivée du Roi Abdallah de Jordanie, aux côtés de Laurence Parisot.
Je suis donc interrompue en pleine lecture d’une plaquette « investir en Jordanie » déposé sur mon siège.

Laurence Parisot démarre :


« Voir en grand, peut être traduit en anglais par think big, ou encore have a dream, have a vision.
C’est une ambition, une philosophie, une méthode. Tout faire contre le repli, les idées toutes faites.
Un grand chef d’état qui voit en grand, c’est un homme moderne et nous sommes à la recherche de la modernité.
»

Laurence Parisot souligne au passage le rôle du Roi qui a fait évoluer la société jordanienne, notamment en faveur des femmes et le remercie d’ouvrir l’édition 2008.

117803506.png Le Roi Abdallah prend la parole en français. Il est fier d’être « le premier chef d’état étranger invité à s’exprimer devant le MEDEF ».
Ensuite, il enchaîne en anglais et pour les non-anglophones (nombreux vu la quantité de casques…), il y a la traduction simultanée.

Le Roi Adballah endosse le costume du VRP de son pays, le tout dans un style assez classe je dois dire. Il a en face de lui des investisseurs potentiels, et son discours est rodé :
226152654.2.png
« Que devons-nous faire pour permettre la réussite ? Quels sont les facteurs nécessaires pour faire tomber les barrières à la coopération ?
La Jordanie cherche la paix, l'intégration économique, travailler sur un dialogue ouvert entre les cultures et créé les conditions pour développer l'investissement privé.
La dette vient d'être réduite à 1/3 du PIB. La France s'est investie dans cette réussite.

Tout à l'heure, je vais signer un accord de coopération avec le président Sarkozy.»


Au-delà du message entrepreneurial auto-centré sur l’investissement dans son pays, le roi souhaite que la Jordanie « contribue à la réussite du monde, ainsi qu'à la stabilité de la région. »

Je ne suis pas insensible aux messages que le roi fait passer indirectement aux pros-israéliens et aux pros-terrorisme :
« Tant que nous n'aurons pas trouvé une solution juste pour la Palestine, la région restera vulnérable et les forces extrémistes trouverons un sol fertile pour mener leurs actions.
Mes amis dans la région doivent eux-aussi saisir les opportunités de faire évoluer l'environnement.
Je vous demande de soutenir tous les acteurs qui souhaitent défendre des valeurs de justice et de progrès dans cette région
. »

1084617506.3.pngLaurence Parisot reprend la parole en anglais et fait rire toute la salle en demandant au roi de faire passer un message au Président Sarkozy. « merci tout à l’heure de transmettre le message au président Sarkozy qu'il faut investir dans le secteur privé. »

Puis Laurence Parisot promet qu’en tant » qu'entrepreneurs français nous nous rendrons dans votre pays pour multiplier les partenariats. »

La séance s’achève vers 14h40.
Ça me laisse le temps de finir mon article avant la conférence de 15h30 sur les mégalopoles françaises, dont le Grand Paris.
En revanche, le live-blogging ne laisse pas vraiment le temps du recul ou de l’humeur.

Plus tard dans la journée, j’espère pouvoir glaner ça et là des ondes, des images plus ou moins insolites pour mettre en peu plus de saveur dans mes futures chroniques en direct de l’Université d’été du MEDEF.

@suivre donc.
© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour chroniquesmabanlieue.com

Commentaires

super intéressant ! on attend avec impatience votre prochain billet ...

;)

Écrit par : Laurent | 27 août 2008

merci, on y est un peu .... grâce à toi.

Écrit par : minimoi | 27 août 2008

Merci pour le récit, on a l'impression d'y être !

Écrit par : Parole en anglais | 09 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu