Avertir le modérateur

13 septembre 2008

Privée de taxi

taxi.jpgIl était une fois un vendredi soir.
Le genre de soir où vous sortez tard du boulot, où vous avez juste envie de vous asseoir et de vous laisser conduire.
Il était une fois un soir, où ménagère-manager-citoyenne du 9cube, privée de Vélib’ (ils s’arrêtent au périf), fourbue par la semaine chez Fourmi Immobilier, vous avez une envie de luxe. Ne pas s’entasser dans un métro bleu de la ligne 13, pour cheminer vers le côté obscur
Clin d'oeil d’après La Fourche*.

Alors commence la première galère : les taxis qui passent sont occupés, quand soudain, victoire. D’une main ferme et enchantée vous poussez la porte du carrosse.
- « Bonsoir Monsieur, je vais à Saint-Ouen, après la mairie, limite Saint-Denis ».
- « NON ».


Ces 4 dernières années aux Assurances Géniales, j’en ai observé amusée des rictus de taxis, du genre : « elle est timbrée ou quoi notre executive women ? », ou encore « elle doit juste aller à une expo alternative d’outre périphérie », et même « c’est les gens comme vous qu’on appelle les Bobos ? », et passée des trajets à répondre à leurs questions : « mais pourquoi aller là-bas ? ».
Oui, je sais, j’ai des chroniques taxi en retard…

taxi2.jpg Cette fois-ci, le rictus, c’est pour moi. Visage, corps, jusqu'aux doigts de pieds, je suis comme figée, la main scotchée sur la poignée.
- « Non, Madame, je l’ai rayé de la carte cet endroit : Saint-Ouen, Clichy ou Saint-Denis, je n’y vais plus, ça fait dix ans. »

La fée carabosse ferait-elle du vaudou avec la ménagère-manager-citoyenne du 9cube ? C'est pour la caméra cachée ? Un nouveau concept de pub Le Parisien, Mieux vaut l'avoir en journal qu'en taxi ?

Pas un son n’arrive à sortir de ma bouche, il a déjà démarré.

J’ai envie d’hurler, les idées se chamboulent dans ma tête, et si je lui avais dit : arrêtes de croire tout ce que racontes M6 et TF1, Saint-Ouen ça bouge, ce n’est pas Sarcelles ou Clichy-sous-bois, sale raciste.
Oups, j’ai honte tout d’un coup : Non à la hiérarchie dans l’apartheid urbain (les sociologues disent ségrégation territoriale
Clin d'oeil).

Les taxis de la place Vendôme (tout près de Fourmi Immobilier - Paname 2) seraient-ils plus snobs que ceux d’avant, quartier Saint-Augustin / Saint-Lazare des Assurances Géniales ? Esprit Saint, aurais-tu bloqué mon Karma à Paname 8 ?
Le jet lag Paname chic - 9cube va-t-il se creuser ?
Pas de chevalier blanc à l’horizon. Foi de Zora, oui au conte de fée social, non au western urbain.

Dans ces coups de temps là, seul remède, i-pod à fond les ballons, escarpins claquant sur le bitume et Raphaël qui m’interpelle :
« Est-ce que ce monde à le vertige ? Est-ce qu’on sera un jour puni ? »

@ suivre donc...

© rédactionnel Valérie Bernard pour
chroniquesmabanlieue.com


(*) Pour les non-initiés de la secte étrange du métro parisien, la ligne 13, appelée aussi Cosette de la RATP (cf. chronique Les sardines ont la parole) se sépare en deux à la station La Fourche.

 

Commentaires

je suis un peu etonné quand même, je n'ai jamais eu aucun problème pour avoir un taxi pour Bobigny ou Clichy sous bois.
M'enfin bon d'une façon générale je ne m'étonne pas que les "banlieusards" (entendez la racaille des banlieues et non pas TOUS les habitants des banlieues) soient ostraciser, leurs comportements provoquent une légitime discrimination: "Parce qu'ils le valent bien".

Écrit par : bobo | 13 septembre 2008

Mon truc : je ne dis où je vais qu'une fois assise dans la voiture :)
Mais il est vrai que lorsqu'on approche de mon domicile et que le chauffeur commence à voir les 5 tours, il pâlit... Comme c'est un labyrinthe, j'ai pitié de lui et je lui dis de me déposer en dehors, sans qu'il ait à quitter l'autoroute. Aucun ne refuse :)
Et les bus de banlieue, vous avez essayé ?

Écrit par : MonNanterre | 13 septembre 2008

Pas besoin d'habiter le 9cube pour souffrir du racisme des chauffeurs de taxis: il suffit d'être parisienne et d'avoir la peau noire pour que certains ne s'arrêtent même pas (alors qu'ils sont libres...).

Écrit par : sheily | 13 septembre 2008

Cessez de vous plaindre et déménagez non mais !!!
Banlieusarde et fière de l'être, puis maman d'une petite fille, j'ai songeais à son avenir et j'ai déménagé.

Acceptez de vivre ainsi, dans la jungle urbaine et les ghettos ou partez.
Mais, le travail allez vous sans doute me dire. Et bien, il y a tjs des points négatifs et positifs. Prenez vos dispositions.

Si les ptites racailles se faisaient reprendre à chaque mauvais comportement par les habitants du quartier, ils hésiteraient à faire chier leur monde (comme à l'époque, où tout le monde connaissait tout le monde). Mais l'individualisme ambiant donne cela. tout le monde fait n'importe quoi en toute impunité, personne n'osera l'ouvrir. Pensez à ça

Écrit par : Jessica | 13 septembre 2008

@ Tous
Merci de vos commentaires.

@ Bobo
La banlieue, ne l'oubliez jamais, c'est une majorité silencieuse, riche de sa diversité, de sa solidarité.

@ Mon Nanterre
Je retiens le conseil. à part ça, j'aime le métro : on y voit les dernières pubs, pour des produits futiles, des expos, du théâtre, on y papote parfois, on y capte l'air du temps et ça me plait.
Simplement, si la ligne 13 sursaturée pouvait s'améliorer, ce serait génial...

@ Sheily
Je condamne ces comportements et j'espère que chacun à différents niveaux, et tous ensemble, nous contribuerons à mettre fin à ces pratiques.
Aujourd'hui, c'est le 24 ans de SOS racisme.

@ Jessica
Je ne me plains pas, ma famille et moi sommes ravis de notre vie à Saint-Ouen, toutefois, cela ne m'interdit pas, quand j'observe des injustices, ou des situations négatives, de le raconter.

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 13 septembre 2008

Bonsoir Zora,

Faites comme moi, de temps en temps, même si c'est un peu plus cher que le taxi voiture (quoique), commandez un des super scooters de City Bird (www.city-bird.com), super confortables, les pilotes sont sympas, un vrai rêve sur 2 roues... Essayez, vous m'en direz des nouvelles. Pour le reste, j'aime ce département qui m'a adopté en 1984, alors que je venais du sud de la France, j'ai appris à l'aimer, je m'y sens vivant plus que partout ailleurs en Ile de France, Paris compris, je n'en changerai plus sauf si c'est pour repartir au soleil, la seule chose qui me manque vraiment parfois ici :)

Amicalement,

Gilles.

Écrit par : Gilles Saullère | 14 septembre 2008

là c'est un taxi, et c'est déjà déplorable.... mais que dire quand c'est SOS médecins qui refuse d'aller dans certaines cités. Certes je comprends bien que l'insécurité soit un problème pour eux mais malgré tout, les petits vieux (ou ceux qui ne peuvent se rendre à la maison médicale) ont aussi le droit d'avoir un médecin de garde (puisqu'ici c'est le plus souvent SOS médecin qui assume ce rôle...

si tu savais ma surprise le jour où j'ai fini par obtenir le déplacement de ce médecin dans ma ville (pas si petite, pas si Bronx que çà) uniquement parce que je suis en pavillon ... parce que en HLM, le 40°C de fièvre de mon piou piou de 1 mois, un dimanche aurait été surement moins urgent.

Écrit par : minimoi | 14 septembre 2008

Il y a qlqs mois. après une attente interminable à Montparnasse, un taxi n'était pas ravi d'aller dans le 9-1, dans un village ravissant qui a le grand défaut d'être situé à quelques kilomètres de Corbeil...amalgame quand tu nous tiens !
Et bien entendu à l'arrivée pas de CB...trop de frais.
Contrairement à mon habitude idiote, j'ai oublié de dire "merci", lui aussi d'ailleurs.

Écrit par : damien | 01 octobre 2008

ça m'étonne ce que vous racontez... J'habite Saint Ouen depuis 1991 et comme je n'ai pas de voiture, je prends souvent le taxi depuis Paris. J'ai toujours réussi à en trouver un qui me ramène, seule ou avec mes mioches ou avec mon époux membre d'une minorité visible ! Par contre, c'est la galère pour en trouver un à Saint Ouen. Il y a bien un arrêt taxi vers la Mairie mais les chauffeurs quand ils y sont, y tapent la jactance, boivent un coup au bistrot et ne répondent pas aux appels de la borne (d'ailleurs je crois qu'elle ne marche plus). Je les fais venir de Guy Moquet, ou je prends le 85 (un comble) et vais en prendre un à la Mairie du 18ème.

Par contre, pour SOS médecins, là effectivement j'ai eu une mauvaise expérience, il y a 4-5 ans. Au standard, on m'avait dit que le médecin allait venir (pour un bébé) et trois heures plus tard, j'ai appris par mon pharmacien d'astreinte (et furieux d'avoir ouvert pour ne voir aucune ordonnance en plein hiver), que SOS ne venait plus à St Ouen (alors pourquoi ne pas le dire ?). C'est finalement lui qui a appelé le commissariat lequel a appelé SOS. Et le soir, alors qu'on se préparait à partir pour Necker (en métro cause taxis introuvables), voilà SOS qui appelle ! Depuis, il y a un équivalent, propre à la Seine St Denis.
Je comprends davantage leur réticence dans le sens où un médecin doit quitter son véhicule et se mettre en danger... Mais quand même...

Écrit par : betrav | 04 octobre 2008

@ Tous
merci de vos commentaires, témoignages et conseils.
Je vais donc tenter d'essayer taxi vélo et taxi moto...

@ Betrav
J'habite de l'autre côté du périf depuis 5 ans, et c'est la première fois qu'une telle chose m'arrive...

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 05 octobre 2008

C'est de la pure discrimination de la part des taxi.
Perso, moi dionysiens ( habitants de saint-denis), j'ai toujours eu de la chance de trouver des taxis qui m'emmener chez moi. J'habite dans un quartier un peu chaud ( selon les médias) mais qui se trouve en face du stade de France.
Alors lorsque je prends le taxi et que je dis " stade de France s'il vous plait" il accepte tout le temps.
Après, c'est vrai que certains bof de paris ne s'aventureront pas dans les coins extrêmes du 93 à cause de ce qu'ils voient à la tv ou dans les journaux.
J'ai déjà essayé plusieurs fois un service de taxi moto et j'ai jamais eu de retour négatif même pour allez à Aulnays ou Montfermeil

Écrit par : taxi moto | 24 février 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu