Avertir le modérateur

20 septembre 2008

Tags : mots pour maux ?

Tag1.jpg- « Dis maman pourquoi, ils écrivent des numéros sur les murs ? »

Fifi Brindacier, 6 ans au garot, des rêves de Barbie plein les yeux, l’alphabet et les chiffres installés dans la tête grâce à Fanny la super maîtresse de l’école ZEP de la Rep’ (cf. chronique ici), trouverait donc habituel de voir des grafitis dans la ville, alors que Fifi n'a jamais écrit sur les murs de sa chambre… Chouchou et moi avons nous loupé
Clin d'oeil un épisode dans son éducation ?

Ouf, divagations coupables Dolto-freudienne interrompues par Miss Star Ac’, de 3 ans l'ainé de Fifi, docteur es stylisme, mais aussi Math sup + 4 en Googlelisations, stylisme, Koh Lanta et Star Academy.
- « C’est pas des numéros, c’est 93, ça veut dire Saint-Ouen
».


Après avoir traversé la Cité Pablo, nous montons dans le bus à 3 chiffres (les bus à 2 chiffres s’arrêtent pour la plupart au périf..), direction le Jardin d’Acclimatation (et oui, nous n’allons pas toujours au parc de La Courneuve… et nous n’avons pas peur du 9-2 Clin d'oeil), via le RER C Saint-Ouen.

Miss Star Ac, indignée : - « Pourquoi on ne les voit jamais ceux qui écrivent sur les murs, non parce que faudrait vraiment leur dire que c’est moche ce qu’ils font ».
Elle n'a pas tort la p'tite : mettez-vous à la place de ces milliers de travailleurs, qui se rendent
au RER C Saint-Ouen, de tous les côtés du périf, pour atteindre leurs bureaux chez L'Oréal, Danone, Nokia, Unilever ou Gaz de France... Ne s'imaginent-ils pas dans un reportage live spécial banlieue de M6 ou Tf1, ponctué des habituels clichés (cf. ma chronique Télé clichés ou télé vérités ?) sur L'Outre-Périphérie en général et le 9cube en particulier ?

4 stations plus loin... Fifi Brindacier s'esbaudit : - « Regarde, ici, il est beaucoup plus joli le papier peint ».
Miss Star Ac :
« Maman, Neuilly-Porte-Maillot, c’est aussi dans le 93 ? »
28022008(001).jpg26082008(002).jpg

Epilogue intello-cultureuse et autres web surf, en compagnie de Miss Star Ac...

Graffiti par Wikipedia
Un graffiti est une inscription calligraphiée ou un dessin tracé, peint ou gravé sur un support qui n'est normalement pas prévu à cet effet. Longtemps regardé comme un sujet négligeable, le graffiti est aujourd'hui considéré, selon les points de vue, comme un moyen d'expression, comme un art visuel, ou comme une nuisance urbaine.

Graffiti vient de l'italien graffito (qui au départ désignait un stylet à écrire), qui a le même sens qu'en français. Son pluriel est graffiti.
Le mot italien graffiti dérive du latin graphium (éraflure) qui tire son étymologie du grec graphein qui signifie indifféremment écrire, dessiner ou peindre.

Tag - nom masculin - mot américain
Graffiti tracé ou peint, caractérisé par un graphisme proche de l'écriture et constituant un signe de reconnaissance.

Malgré leur calligraphie quasi indéchiffrable, ces graffiti ont une signification unique. Ce sont des signes distinctifs, des signatures, des marques de passage. Ils sont le reflet d'une société en crise morale, sociale et politique. Cette réalité est internationale.
Or, ces graffiti, considérés par une couche de la société comme étant de simples actes de vandalisme, peuvent en fait révéler d'immenses talents artistiques. Malgré la croyance populaire, les tags sont créés par des membres de toutes les couches de la société: des délinquants aux étudiants de bonne famille.

Malgré leur caractère illégal, ils sont utilisés en publicité, certains commerçants payent pour en avoir sur les murs de leurs établissements, comme forme d'art, même que les autorités en place ont laissé des murs à la disposition des taggeurs.

Alors, Madame SNCF, c'est pour quand, de vraies fresques-oeuvres d'art sur les murs du RER C Saint-Ouen ?

@ suivre donc...
© rédactionnel Valérie Bernard pour chroniquesmabanlieue.com

 

Commentaires

Le vandalisme est une véritable plaie. Cependant, je considèrent certains graffitis comme de véritables oeuvres d'art. Et je soutiens les initiatives citées dans la dernière partie du billet: publicité, commerçants, murs à la disposition des taggeurs.

Écrit par : sheily | 21 septembre 2008

je cite : "sont créés par des membres de toutes les couches de la société: des délinquants aux étudiants de bonne famille."

sous entendriez-vous que l'on ne trouve des délinquants que dans les couches populaires ?

Écrit par : question | 21 septembre 2008

@ Sheily
Comme toi, je considère certains graff comme des oeuvres d'art.
Je me souviens d'ailleurs de cette magnifique photo vue sur ton blog
C'est aussi dans cet esprit que j'ai mentionné le commentaire en ce sens, provenant de la Free encyclopédie Larousse (http://www.larousse.fr/encyclopedie/#larousse/75517/11/tag)

Pourquoi la SNCF ne proposerait-elle pas à des graffeurs de réaliser des fresques sur les murs des quais du RERC Saint-Ouen, plutôt que de laisser le vandalisme "posséder" régulièrement les murs ?

@ Question
La phrase exacte, figurant en italique dans mon article est une reprise mot pour mot de l'encyclopédie Larousse.fr (http://www.larousse.fr/encyclopedie/#larousse/75517/11/tag) :
"Malgré la croyance populaire, les tags sont créés par des membres de toutes les couches de la société: des délinquants aux étudiants de bonne famille."
Cette phrase signifie simplement que les tags sont un phénomène commun à toutes les classes sociales.

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 21 septembre 2008

slt à tous

Je viens de créer un blog :
http://www.deslettresetdesmots.com
Bonnes lectures

Écrit par : jack69 | 22 septembre 2008

La SNCF ne prends même plus la peine de faire nettoyer.

donc cet endroit n'est pas vandalisé régulièrement, mais seulement depuis longtemps, ce qui est encore plus grave ..............

Écrit par : dadidadou | 22 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu