Avertir le modérateur

20 décembre 2008

3001 blog Odysée L’Express

Image 1.png3001, c'est le numéro de L'Express du 8 janvier 2009 qui pour l’occasion dressera un panorama de ses positions et engagements des 50 dernières années.
Côté web, L’EXPRESS.fr a décidé de fêter l’événement en s’ouvrant à la blogosphère : une trentaine de blogueurs aux centres d'intérêts variés ont ainsi été invités à partager le métier de journaliste dans une rédac multimédia et bien sûr à alimenter le site.

Comment ça marche ? à quoi ça sert ? pourquoi participer ? Et vous, ça vous parle ?


Tout a commencé par un e-mail reçu le 8 décembre dernier.
« L’EXPRESS.fr veut profiter du 3001e numéro de L’Express pour se projeter dans l’avenir et tester en grandeur réelle ce que pourrait être le site d’actualité de demain, nourrit notamment de ces nouveaux émetteurs d’information qu’on réunit sous le terme, faute de mieux, de journalistes citoyens. A cet effet, nous te proposons tout simplement de participer à une édition spéciale de L’EXPRESS.fr du 8 au 12 janvier 2009 ».

Sur quels critères les blogueurs ont-ils été choisis ?

« Vous faites partie des blogueurs influents que nous suivons », m’a répondu la jeune femme de l’agence de communication digitale qui accompagne L’Express.fr. Je n’en saurai pas plus. Notons que le fait d'être hébergé sur la plate-forme 20minutes n'a pas été un problème pour L'Express : espérons que cette posture est réflexive, comme disait ma prof de math de 6e...

L’idée est simple : traiter l’actualité en collaboration avec un ou des journalistes de
L’Express.fr à ma manière de blogueuse.
Objectif : échanger les points de vue, croiser les regards, créer, inventer et recueillir les impressions des lecteurs sur cette version exceptionnelle de leur site.

Pourquoi donc vouloir mettre fin à une certaine guerre existant entre blogueurs et journalistes ?Image 8.png
Réponse d’Eric Mettout dans L’Atelier des médias sur RFI : « Par pur souci mercantile d’audience, de trafic et de
marketing, ironise-t-il. Non, c’est une idée qui me trotte dans la tête depuis longtemps... Quels sont les regards sur l’actualité des uns et des autres…» Suite de l’interview ici

Comment ça marche ?
L’Express ne demande pas aux blogueurs de se substituer aux journalistes de
L’Express.fr mais d’apporter leurs propres regards.
- Le 16 décembre à 20h au siège de L’Express : conférence de rédaction, où seront précisées les règles du jeu et choisis les premiers sujets, en fonction de l’actualité « froide » à venir.
- Entre le 16 décembre et le 5 janvier : production des articles, en collaboration avec la rédaction de
L’Express.fr.
- Le 5 janvier : conférence de rédaction, pour faire le point sur les articles, décider de leur mise en ligne.
- Du 7 au 9 janvier immersion. Pour les plus motivés (et surtout disponibles), possibilités d’être en « immersion » dans la rédaction de L’Express, notamment pour couvrir en temps réel l’actualité « chaude ».

A la fin de l’opération, L’Express.fr souhaite rédiger une sorte de livre blanc téléchargeable, avec nos témoignages et ceux des journalistes, sur la manière dont les blogueurs ont vécu l’expérience, afin d’en faire un véritable document de référence, une trace utilisable de ce travail en commun.
En parallèle de l’opération et en attendant la mise en ligne des articles pour le 9 janvier, vous pouvez aller voir le blog des coulisses de la blog odyssée.

Pourquoi donc s’aventurer dans un terrain pas du tout ennemi, mais plutôt dont je me nourri ?

Pour l’expérience, pour l’ouverture d’esprit, pour modestement apporter ma contribution et ouvrir (un peu) les horizons des journalistes de L’Express sur la banlieue en général et le 9cube en particulier.

Mardi 16 décembre, j’ai donc trépigné d’impatience. Enfin j’étais surtout un peu minée par une angoisse de fond : je suis juste une blogueuse qui n’a jamais pensé être journaliste et encore moins rivaliser avec cette noble profession.
D’ailleurs, la ménagère-manager-citoyenne est libre de faire péter son clavier : pas de rédac chef à charmer, juste quelques lecteurs et lectrices ;-) et encore, ces derniers temps le planning de chroniques a pris un méchant retard… Oh, ne vous vexez pas, je compte bien le rattraper.

L'Express3_17dec08.jpgMardi 16 décembre, nous sommes une trentaine de blogueurs à entrer timidement dans la salle JJServan-Schreiber, du nom de son célèbre fondateur entouré à l’époque de Françoise Giroud.

Quelques blogos-stars que je reconnais, mais pas tant que ça. En revanche, plus d’hommes que de femmes, c’est indéniable. Comment se fait-ce ? Pas de paritié dans la blogosphère citoyenne ?
Heureusement, Zoridae s’assoit à côté de moi. Nous nous étions rencontrées au Festival de Romans (cf. chronique ici) de la création Internet, chacune finaliste dans des catégories différentes. Allez voir son blog, c’est une ultra fine plume.

Eric Mettout, rédacteur en chef de L’Express.fr est notre maître de cérémonie, après une brève intro par Eric Maillard de l’agence Ogilvy PR.
Les coulisses de la conf de rédac sont très bien détaillése sur le blog de l’opération, ici. Galerie photos : si vous cherchez bien vous me trouverez…

Ce que j’ai retenu de la conf de rédac ?
En gros, les journalistes doivent rester journalistes et les blogueurs blogueurs. Dans certains cas, pour un même sujet d’article, deux versions seront donc mises en ligne.
Dans le même temps, les deux parties prennent des engagements mutuels. C’est à mon sens dans ce contrat moral et social, que réside le ciment de l’alchimie de cette blogo-journalistico-expérience : l'audace de confronter les pratiques et les regards.

Les blogueurs pourront (devront ?) faire équipe avec les journalistes, et surtout avoir « table ouverte » à L’Express.fr qui mettra si besoin à disposition son centre de documentation, ou encore son carnet d’adresses pour obtenir quelques interviews.
J’ai bien noté l’accès à la salle de rédaction, pour consulter les dépêches AFP par exemple, une accréditation de l’Express pour les conférences de presse.
En retour, les journalistes pourront solliciter les blogueurs pour couvrir un événement, réaliser une interview…
Les journalistes prennent l’engagement de guider les blogueurs qui devront accepter que leurs articles soient relus, corrigés, voire éventuellement rejetés par le Rédac’ chef.

« Les formats d’articles sont libres, ce n’est pas nous qui allons vous apprendre à écrire sur le web ». On ne le sent pas sur la défensive, mais pesant chaque mot, le rédac chef’ Mettout.
« Pas de minima ou maxima de signes imposés donc, de même que les thèmes sont libres », avance encore Eric Mettout. Oui libre, jusqu’à l’approbation ou les modifications du rédac chef… N'est-ce pas là que réside l’une des différences majeurs entre blogueur et journaliste ?

« Existera-t-il une complémentarité entre mag web et mag papier, à l’image de ce qui se fait sur 20minutes.fr par exemple ? » La réponse à ma question par Eric Mettout : « quasi impossible sur un magazine au rythme différent entre le papier (à la semaine) et le web (dans l’instant). En revanche l’opération web sera mentionnée dans le magazine papier. Et puis, faut pas bousculer L’Express, c’est bien la rédaction multimédia qui a lancé l’opération, pas le mag papier…. »

Caustique Zora ? Réaliste c’est tout.
La rédaction web est indépendante de la rédaction papier : deux équipes différentes, à l’image de ce qui se passe dans un grand nombre de journaux. Est-ce une phase de transition avant que la presse n’ait réussi à trouver son business model, entre le papier payant et le net gratuit, hormis la pub on-line pas encore à niveau pour équilibrer les finances ?
Ce n’était pas le débat de mardi soir, ni même un sujet que je maîtrise, mais du coup la question me vient à l’écriture de cette chronique : à quand une rédaction unique ? Ou pourquoi jamais ?

Fin de l’introduction mode d’emploi, brise glace de la conf’ de rédac : arrive le moment où Eric Mettout nous projette sa liste de sujets « froids ». Intérieurement je rigole, parce que c’est un doc Word… et pas un slide powerpoint.
Le message passe, peu importe le format Microsoft, pourvu qu’on ait le sens et… l’ivresse ? N'est-ce pas...
L’ivresse ? Je ne sais pas, parce qu’à la lecture des rubriques économie, international… je me demande bien ce que je vais pouvoir apporter à cette « blog odyssée Kubrickienne », comme dirait Mry qui a tenté de faire diversion en proposant des sujets… déconnectés comme « la réouverture des maisons closes ». Personne n’a suivi le délire… Dommage, ça aurait peut-être détendu l’atmosphère très très studieuse-sérieuse et pas
très rock n'roll.

Messe basse de Zoridae : « Je me demande bien ce que je fous là, je ne vois pas trop le rapport entre mon blog et leur liste de sujets ».
Et là, moi aussi je panique un peu : que des trucs hypers loin de mes chroniques 9cubiennes. Genre la fin du règne d’Abou d’Abas, le cinéma d’auteur, la monétisation de la licence globale, l’Europe

Dans ce contexe, j’ai franchement peur que la banlieue ses Cocos en lutte avec des Bobos, le Grand Paris, la mixité sociale soient des sujets trop pointus, trop spécifiques pour intéresser.
Eric Mettout me rassure : « la banlieue, ah non c’est tout sauf pointu, ça concerne tout le monde, on est preneur. Un sujet pointu c’est un truc comme la culture des nymbo bidule en eau froide ».
Comme un premier jour de rentrée des classes, personne n’a vraiment envie de se mouiller. Sur le volume de blogueurs présents, il n’y aura pas tant de mains tendues. Le blogueur serait-il plus assidu à l’écrit, et limite absent à l’oral ? Même pas mal, c’est ce qu’on dit les profs pendant toute ma scolarité…. Après, on se rattrape ? Non ?

Ces divagations me laissent le temps de réfléchir et de reprendre de l'énergie pour tendre le bras et lancer mes idées de sujets. Ben oui, si je suis venue c’est bien pour apporter mon regard, donc quand faut y aller, faut y aller, go :

Premier sujet proposé :

« Mercredi 7 janvier, se tiendra la réunion du secrétariat de la conférence métropolitaine de l’agglomération parisienne, que je n’ai pas vu dans votre liste de sujets. A cette occasion je propose, si c’est possible, de faire un article récap Le Grand Paris pour quoi faire ». Ou même soyons fous : Le Grand Paris pour les nuls, façon First édition sans les dessins…
Le point de vue de l’ex parisienne-néo banlieusarde sur le grand machin, dont tout le monde entend parler, mais dont personne n’est vraiment sur d’avoir compris à quoi il servira. Comment le comprendre dans le vacarme ambiant de concepts genre : SDRIF, STIF, suppression des départements, communautés de commune, syndicat mixte, secrétariat d’état à la région capitale ?
« Je prends » répond Eric Mettout. « Bien sûr, on avait prévu d’en parler de la conférence métropolitaine ».

Deuxième sujet
« Début janvier Xavier Bertrand va (re)prendre en mains la machine politique UMP. Comment compte-t-il reconquérir les déçus ? (cf. le nombre d’adhérents en chute) ? Attirer plus de femmes ? Dépoussiérer l’appareil politique ? »
Et si grâce à L’Express j’arrivais à rencontrer et échanger avec Xavier sur ma courte, et néanmoins foudroyante expérience du passage de la société civile à l’appareil politique (cf. chronique janvier 2007 ici) ? Comment s’y prendrait-il l'ex-agent d'assurance, pour me faire changer d’avis ?
Eric Mettout dit encore « oui, je prends. Toutefois, je ne peux pas garantir qu'un ex-ministre sera dispo, ou même d’accord pour une nterview ».


Il est sympa Eric, non ? Perso, j'ai trouvé que oui, un style à la fois mesuré et très direct, impressionnant, à suivre de près, quand même...
La conférence s’achève vers 21h30 par petits fours, champagne et Perrier pour moi.
Enfin, je suis interrompue, gentiment pour une interview vidéo, à voir ici et une interview radio à entendre .


Un journaliste région vient tout de suite me voir : je suis à ta disposition pour les sujets Grand Paris : il faut que l’on se rappelle. Ça y est contact est pris. La blog odysée commence ?

Quant à la mayonnaise blogueurs / journalistes ? Je la sens timide, presque réfrigérée, chacun gardant légèrement ses distances et attendant de voir… la suite. Quoi de plus normal ? Les ingrédients sont là, ce n'est pas parce que l'on est dans les secrets de la cuisine que les mets seront loupés ? Allez donnons sa chance au produit, n'est-ce pas déjà audacieux pour L'Express, d'avoir tenter cette expérience blogo-culinesque, façon sucré-salé ? De toute façon j'ai toujours été Beatles ET Rolling stones, dont acte...

Image 6.png De retour dans mon coin de 9cube, je glisse la clef USB logotypée et découvre avec intérêt trois documents :
- le fichier des contacts journalistes L’Express.fr : gloups ils sont 12 et nous sommes 30 blogueurs. Ouf, je suis quasi la seule à être sur le contact « région ».
- Notre feuille de route (
3001_FeuilledeRoute.pdf)
- Nos règles du jeu (
3001_RèglesduJeu.pdf)
Et là, mon œil retient la dernière phrase : « Les blogueurs peuvent inviter les journalistes à des points de vue croisés ou des interviews vidéos ».

Avis aux journalistes de L’Express, ci-dessous une liste de sujets pour lesquels j’aimerais avoir vos points de vue croisés (ou pour lesquels je m'engage à travailler à vos côtés), en résonnance avec des chroniques blogosphériques déjà parues :
- L’avenir du marché aux Puces de Paris-Saint-Ouen, cf. chronique ici
- L’avenir de l’école maternelle et primaire, cf. chronique école en danger, Maman en colère !
- Le traitement médiatique de la banlieue, des banlieues, cf chronique 9-3 télé clichés ou télé vérités ?

Mesdames et messieurs (à L’Express.fr, c’est plus messieurs…) les journalistes web, ChroniquesMaBanlieue compte sur vous pour réagir, rebondir : les pages commentaires de ce blog vous tendent les bras. Pour les timides de la rédaction : reste le mail et le chat Facebook, mais là on sort du cadre imparti, non ? Enfin, sachez que j’ai réservé mon mercredi 7 janvier après-midi pour le passer à L’Express.

En attendant la sortie du 3001 web et papier pour le 9 janvier, lecteurs et lectrices de ChroniquesMaBanlieue, je vous invite bien sûr à réagir à cette chronique, à jeter un oeil indiscret dans le blog des coulisses.
Sans vous lecteurs, lectrices, il n'y aura pas de débat. Faites le avancer, dites-nous ce que vous pensez de cette drôle d'expérience !

@ suivre donc...
© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour chroniquesmabanlieue.com

Commentaires

Moi, impressionnant, Zora? Je ne me voyais pas comme ça... Bon, quelques réponses, en vrac (ton post est long...) :
- La rédaction Web n'est pas indépendante de la rédaction papier, à L'Express (et... réflexivement). Elles ont toutes deux une logique éditoriale distincte, liée en particulier à leurs différences de rythme. Un hebdo, c'est pas du flux tendu. Mais les rédacs se parlent et sont - ou devront être - étroitement interdépendantes.
- Tes sujets: je confirme mon intérêt pour le décryptage au raz des paquerettes du Grand Paris (et que, probablement, nous suivrons de manière plus formelle la conférence métropolitaine). Je confirme aussi qu'une rencontre avec Xavier Bertrand risque d'être difficile à obtenir, un lendemain de trêve des confiseurs, mais... qu'on ne risque rien à essayer ! Ton contact pour ça: Thierry Dupont, le politique de ma rédac.
- Pas bien compris ce que tu voulais faire de nos "points de vue croisés". Que nous te donnions notre avis sur la manière dont tu as traité ces sujets - qui nous sont, sauf le deuxième, trop vaste pour le coup, un peu étrangers, je l'avoue. Tu précises ?
- Bien noté que tu serais des nôtres le 7: RV à 9h15 pour la conférence de rédaction !
Une dernière chose: on est déjà demain et deux semaines, c'est très court. Reprends vite contact avec tes journalistes "référents" (quel terme horrible !). A très bientôt, E.

Écrit par : Eric Mettout | 23 décembre 2008

Chère presque voisine,

Je crois que les journalistes attendaient surtout nos réactions, qui se sont fait plutôt timides dans l'ensemble, mais peut-être que tout va se passer en coulisses.

Il y a un document intéressant de la Région IdF distribué dans les boîtes aux lettres, je pense que ça attirera ton attention pour un petit décryptage, sinon je peux scanner et envoyer.

J'ai passé un bout de l'après-midi hier à la rédaction pour faire quelques recherches dans leur documentation sur les mots de la crise, l'accueil a été très sympathique. Au plaisir !

Écrit par : [Enikao] | 23 décembre 2008

Arg mes messes basses sont dévoilées ;)

J'y vois un peu plus clair aujourd'hui sur ce que je vais proposer... Ravie de t'avoir revue et bravo pour ton billet très complet !

Écrit par : zoridae | 29 décembre 2008

elles sont col tes videos! :D

Écrit par : wikipedia | 01 avril 2009

Juste pour dire que j'aime beaucoup votre site, continuez ainsi !

Écrit par : arnaud | 12 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu