Avertir le modérateur

08 mars 2009

La femme n'est pas un Homme comme les autres ?

PoemeFemme_1.jpgQuand deux outres-périphéens se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent ?

Samedi, au hasard d'une balade familiale sur le bitume de Paname, un homme m'a tendu ce tract en me disant « bonne fête ».
ça m'a rappelé une fameuse pub pour un déodorant (reminder années 80) « tout à coup un inconnu vous offre... » Sauf que cet homme, au demeurant charmant et plein de mystère n'était pas, dans mes standards « d'attractivité physique », après Chouchou bien sûr.

Moi qui suis d'ordinaire contre les fêtes imposées (et pour les gestes spontanés...), quel « effet magique » de découvrir ce poème spécial Journée de la femme


PoemeFemme_2.jpg« Les FILLES
Sont plus frivoles
Que tes cendres de cigarettes
Dans le vent.

Elles sont plus solides,
Que le béton de tes villes

Elles ont parfois
Des chagrins
Qu'elles maquillent
Les FEMMES.
»

Jean Van Nostrand.

Un talentueux poète du bitume, pour nous faire oublier le matraquage médiatique, hélas résultat de l'encore triste condition féminine, en ce 8 mars 2009.
Rappels en quelques chiffres :

  • 19% d'écart entre le salaire des hommes et des femmes, 29% d'écart quand le sexe faible est cadre.
  • 86% des maires sont des hommes, 18,5% des députés et 21,9% des sénateurs sont des femmes (clin d’œil à ma chronique « aux armes citoyennes »).
  • Entre 25 et 49 ans, 82,9% des femmes sont actives (contre 94,9% des hommes).
    Mais parmi les inactifs qui disent vouloir travailler, 41% des femmes déclarent « ne pas être disponibles à cause de leurs enfants », contre 9% des hommes.
  • Le taux de chômage des femmes demeure plus élevé que celui des hommes (8,5% contre 7,4% en 2007), mais l'écart s'est fortement réduit depuis le début des années 90, où il était de 4 points.
  • Sur 100 femmes qui travaillent, 49 sont employées, 8 sont ouvrières et 13 sont cadres. Chez les hommes, ces proportions sont de 13%, 35% et 18%.
  • Les femmes ne représentent que 11% des instances de direction en Europe, la France avec 8%, est 8e du classement derrière les pays nordiques, l'Allemagne et le Royaume-Uni, selon l'étude Women Matter du cabinet Mac Kinsey.
    Le cabinet McKinsey a étudié les bienfaits de la parité, pour le Women’s Forum 2008 : statistiques à l’appui, le cabinet déclare que les entreprises européennes comptant une grande proportion de femmes dans leurs comités de direction, sont aussi celles qui sont financièrement les plus performantes : meilleure rentabilité des fonds propres, meilleurs résultats opérationnels, meilleure croissance du cours de la bourse.

Grande consolation à cet étalage, cette étude du Professeur Michel Ferrary (Ceram Business School), fondateur et le directeur de l’Observatoire de la féminisation des Entreprises, qui révèle que « plus l’encadrement d’une entreprise est féminin et moins son cours de bourse a chuté depuis le début de l’année.
Et donc, inversement, plus l’encadrement d’une entreprise est masculin et plus son cours de bourse a chuté
».

L’analyse de quarante des plus grandes entreprises françaises tend à montrer que celles qui ont un fort taux de féminisation résistent mieux aux tourmentes des marchés boursiers.
Ainsi, Hermès, la seule entreprise qui a connu une hausse de son action depuis le début de l’année, a un taux de féminisation de son encadrement de 55% (le plus important de l’échantillon avec LVMH), alors que la moyenne des quarante entreprises est de 28%.
De plus le taux de féminisation de ses effectifs est de 66% (le 3e plus important de l’échantillon), alors que la moyenne des entreprises est de 37%.

Au sein du secteur bancaire, les banques se différencient par leurs taux de féminisation et cela peut expliquer les différences de variation de leur cours de bourse. Ainsi, BNP-Paribas est l’établissement bancaire qui a le mieux résisté au krach avec une baisse limitée de -19,34% depuis le début de l’année. Avec 38,7%, cette banque à le taux de féminisation de son encadrement le plus important des banques françaises. Inversement, le Crédit Agricole a le taux de féminisation de son encadrement le plus faible avec 16,16% et a connu une baisse de son action de -50,41%.
De même, Dexia qui a connu la plus forte chute des établissements financiers avec une perte de -65,17% depuis le début de l’année a un taux de féminisation de son encadrement de 28%. En revanche, les trois banques ont des taux de féminisation de leurs effectifs très proches (53,7% pour la BNP Paribas, 56,5% pour le Crédit Agricole et 46,53% pour Dexia).

Et si la crise faisait changer les mentalités ? On peut rêver.
Perso, je ne souhaite pas prendre la place des hommes. Ni supérieure, ni inférieure, je vise juste la complémentarité et l’équité, pour très très vite.
Et vous ?

@ suivre donc...
© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour
chroniquesmabanlieue.com

 


Webographie

Observatoire des inégalités : L’état des inégalités en France en 2009, édition Belin

Toutpourlesfemmes.com : Les femmes sont-elles plus performantes ?

Etude cabinet Hudson : Quelles places pour les femmes managers dans l'entreprise ?

Les femmes pourraient se révéler de meilleurs leaders dans les entreprises d’aujourd’hui. C’est ce que met en avant une étude menée à l’échelle internationale par Hudson, l’un des leaders du conseil en recrutement et en ressources humaines.

L’étude Hudson a démontré que :

  • hudson.JPGLes cadres dirigeantes ont des traits de personnalité qui sont à l’opposé de ceux généralement observés chez les femmes. Elles obtiennent comme les hommes dirigeants des scores élevés en extraversion, capacité de prise de décision et réflexion stratégique. Elles sont aussi très orientées vers les résultats et sont très autonomes.
  • Les cadres dirigeantes se distinguent cependant de leurs collègues masculins par leur ouverture d’esprit et leur altruisme.
  • Les jeunes cadres dirigeantes sont plutôt altruistes et favorisent le travail en équipe, alors que les femmes plus expérimentées, quant à elles affichent une ouverture d’esprit et un leadership réfléchi.

Etienne Van Keer, Directeur Exécutif du centre Recherche et Développement d’Hudson qui a supervisé l’étude et co-signé le rapport conclut : « Les femmes dirigeantes font face à une crise identitaire : si elles agissent comme un cadre dirigeant masculin, elles sont perçues dures et froides, car leur comportement ne correspond pas au stéréotype de la femme. Si elles adoptent une attitude féminine, elles sont alors jugées moins efficaces, car les qualités des leaders masculins sont encore aujourd’hui considérées comme modèle de référence. Néanmoins, les cadres dirigeantes pourraient développer et mettre à profit leurs traits de personnalité féminins. Avant de décider qui, d’un homme ou d’une femme, est mieux qualifié pour diriger, notre étude invite les entreprises à mettre en perspective leurs stratégies et les comportements qu’elles souhaitent voir chez leurs leaders. Des programmes d’évaluation et de développement peuvent les aider à faire le bon choix

Commentaires

Poème très réussi!

Et article très parlant sur la place des femmes dans la société!

Récemment, un client d'une entreprise publique a refusé ma participation à son projet parce qu'il s'agissait d'introduire une méthodologie dans un service, et donc de "l'enseigner / l'imposer" à des internes qui sont des hommes. Et je suis une femme. Or il fallait un homme.

Ce qui ajoute au problème, c'est que le client est... une femme.

Écrit par : Virginie | 09 mars 2009

Bonjour,
Comme aujourd'hui il pleut et que je lis ci-dessus des lignes dont j'ai déjà entendu parler.....suis-je là devant mon PC, où bien à Deauville ?

Les études auxquelles vous faites allusion prouvent une chose que j'avais entendu d'un associé du cabinet ACCENTURE : "Avoir plus de femmes dans nos instances dirigeantes ? Pourquoi s'y opposer si ça rapporte du business ?".
Et oui, l'avenir est au business, à la création de valeur...quitte à utiliser tous les moyens, mêmes féminins !!

Les milieux économiques sont pragmatiques : "l'argent rentre ? alors OK". Ce n'est pas par hasard s'il y a là un formidable terrain d'évolution sociale. Les femmes ont de l'avenir dans les entreprises pour une seule raison : elles font du bon business.

Écrit par : damien | 10 mars 2009

J'aime beaucoup le poème également!

Et comme toi, je vise plus la complémentarité que l'égalité. Mais même ce simple objectif me semble bien difficile à atteindre.

Écrit par : sheily | 10 mars 2009

Il y a tellement de points communs entre femmes et hommes qu'il n'est pas impossible de dire, de manière pessimiste, qu'ils et elles ont plus de défauts en commun que de qualités, et que de considérer les différences entre leurs qualités n'est pas les décrire dans leur réalité mais uniquement s'inquiéter d'une différence pour vivre sa libido de manière policée.
Régis

Écrit par : Régis | 12 mars 2009

salut jean est ce que tu te souviens de moi il y a bien longtemps on devait éditer un recueil collectif des poètes ce sont rencontres est ce que c est bien toi je garde tes poème jusqu’à ce jour .fait moi signe sur mon facebook

Écrit par : cherbal seif el islam | 07 décembre 2012

salut jean est ce que tu te souviens de moi il y a bien longtemps on devait éditer un recueil collectif des poètes ce sont rencontres est ce que c est bien toi je garde tes poème jusqu’à ce jour .fait moi signe sur mon facebook

Écrit par : cherbal seif el islam | 08 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu