Avertir le modérateur

06 août 2010

Que fait la police en banlieue ?

police1.jpgUne moto-cross non agréée pour rouler sur rues/routes (uniquement pour circuit) grille le feu rouge à plus de 50 km/heure, prend le sens interdit en roue arrière, le tout devant une voiture de police arrêtée au carrefour.

Voilà une scène ordinaire de l'impunité de la violence routière dans mon coin de 9cube.

Je descends de mon vélo et m'approche de la voiture de police, pas le temps d'ouvrir la bouche, la jeune fonctionnaire de « tire » la première :


Image 1.png- « Je sais ce que vous allez me dire, j'ai des instructions je ne peux rien faire ».

- Moi : « Pourquoi ? Cette moto est connue de tout le quartier,  met en danger plusieurs fois par jour la vie des habitants, et vous ne pouvez rien faire ? »

- « Ce sont les instructions du commissaire de police, qui elles-mêmes viennent de plus haut, c'est pour ne pas risquer d'accidents ».

- Moi : « l'accident peut arriver chaque jour, vous attendez un drame ? »

- « J'ai des instructions, si j'interviens, dans deux jours le conducteur sera libéré et moi j'aurai perdu mon travail. Je suis uniquement là pour accompagner les pompiers présents pour une tentative de suicide ».

Notre conversation est interrompue par le vacarme d'un second rodéo urbain.

Des habitants exaspérés, qui ont failli se faire renverser sur le trottoir, s’approchent à leur tour du véhicule de police, en hurlant : « Vous servez à quoi la police ? »

- « Appelez le commissaire, demandez des renforts, vous verrez... », la fonctionnaire avant de remonter illico presto sa vitre, sentant la colère gronder.
J'appelle le commissariat (police nationale) : « On ne se déplace pas madame pour ce type de situation ».

N'importe où ailleurs dans un quartier plus favorisé, aucun conducteur n'aurait tenté un tel comportement, mais en Seine-Saint-Denis, département dans le top 5 des actes de violences en France et en Europe, où il manque près de 400 policiers, tout semble donc possible... D’ailleurs, cette nouvelle destination « frissons-sensations » devrait bientôt être proposée dans les coffrets cadeaux vendus en grandes surfaces ;-)

Plus sérieusement : côté volonté politique ? De beaux discours de fermeté, des polémiques, mais des actes de répression comme de prévention, à l’ouest comme à l’est rien de nouveau...

D'ailleurs j'ai hésité à nommer ma chronique « la police ne fait (toujours) rien en banlieue », en référence à une précédente chronique publiée ici.

Voilà, j'ai fait un blogo break pendant quelques mois et j'avais prévu reprendre du clavier début septembre, sur un ton alerte et enjoué, à l’instar de ce que vous pouvez lire ici, ou encore .

Aujourd'hui, vous l'avez compris c'est Mon coup de gueule, le cri d'une maman en colère qui a peur pour ses enfants, ses copines, qui rentrent de l'école, de la musique ou de la boulangerie.

J'aurais aimé pouvoir filmer la scène avec mon téléphone, mais je n'en ai pas eu le temps.

Ça aurait alors peut-être fait le tour des JT télé et autres enquêtes exclusives à sensations, celles-là même qui ne montrent que le pire de l’outre-périphérie. Nourrir les clichés de la TV (cf chronique ici), non merci. Devenir une citoyenne spectatrice, non merci. Mais que faut-il faire alors ?

Et quand bien même, si j'avais filmé, alors n'aurais-je pas mis en danger ma famille ?

Déménager ? Non, même s’ils sont de plus en plus nombreux à faire ce choix à Saint-Ouen, parmi les anciens habitants « durs au mal », comme parmi les nouveaux bôlieusards...

Et c'est ainsi que les quartiers se ghettoïsent, pendant que le Secrétaire d'état à la Région Capitale fume des cigares en rêvant d’un Grand Paris qui se moque bien des habitants, pendant que Hortefeux, Lefèbvre, Sarkozy & Co, ainsi que leurs adversaires politiques parlementent et théorisent sur la banlieue.

police2.jpgEPILOGUE

La fonctionnaire de police sort de sa voiture et s'approche, elle m'a vue prendre une photo : « je vous préviens, si j'ai des ennuis à cause de vous, je vous retrouverai et ça se retournera contre vous ».

Je continue ma route, fébrile et en colère, quand j'aperçois cette affiche. Alors j'éclate d'un rire nerveux.

©rédactionnel Valérie Bernard chroniquesmabanlieue.com

 

Article publié également sur : Le Post et Saint-Denis ma ville

Commentaires

On a la même chose à l'Ile St Denis tous les jours, généralement la police ne se déplace même pas et quand une voiture est exceptionnellement présente, les policiers se contentent d'observer, mais il est vrai que récemment le ministre a donné comme instruction de ne pas les arrêter sur le champ mais plus tard (cependant ça aussi ils ne le font jamais)

Écrit par : Eric | 06 août 2010

Bonjour
Nous sommes autant scandalisés que vous.
Ce motard réveille nos filles tous les soirs!!
Et on se pose les mêmes questions que vous.
Merci pour votre contribution

Écrit par : N. | 06 août 2010

Contente de retrouver tes chroniques : elles me manquaient....
Puis je la relayer sur Cergyrama.
Bien à toi.

Écrit par : Martine | 06 août 2010

Cette fonctionnaire est honnête.Elle a avoué que les ordres viennent d'en haut.Quelle est la signification de cet ordre?Eviter une bavure?Ou plutôt créer une atmosphère d'insécurité propice à l'oubli des "affaires"et à la réelection de Sarkozy en 2012.Que voit-on?Un discours dur marié à une attitude molle.Que fait l'opposition?rien.Il faut en finir avec l'angélisme et saluer le courage de citoyenne comme Valérie qui dénonce honnêtement ce qu'elle voit d'injuste.
Ce renoncement,on l'a déjà connu dans l'éducation.Va-t-il empoisonner toute la société?

Écrit par : M'FAINZ | 06 août 2010

pourquoi ne pas demenager et aller ds les booo quartiers si c'est pour se plaindre eternellement!!!!!!!!!!sauf si c'est le manque d'argent...qui vous oblige à stagner

Écrit par : M. | 06 août 2010

@tous : merci de vos commentaires.

@Martine : plaisir partagé ;-) ok et merci pour publication sur Cergyrama.

@M'Fainz : bavure pour qui ? pour l'honnête citoyen mort ou paralysé par un motard irresponsable ? Ou bavure pour le jeune motard blessé parce qu'en délit de fuite ?

@M. : déménager signifierait se résigner, renoncer, abandonner. Ce n'est pas notre philosophie de vie.

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 07 août 2010

Bonjour, Moi je vivais à Nantes dans le 44 et c'est pareil il ne faut pas intervenir, et surtout ne pas ébruiter ces faits car cela donnerait une mauvaise image de la ville. Donc il n'y a pas que dans le 9cube que la police a des ordres pour laisser faire. Donc moi j'ai déménagé ccar cela devenait trop dangeureux entre le rodéo avec moto ou voiture, les véhicules brûlés et les agreesions sans parler des trafics en tout genre, et qu'il faut laisser faire pour avoir la paix. Bon courage à vous pour supporter tout ça.

Écrit par : Pascal | 07 août 2010

tes chroniques m'ont manqué aussi !
un coup de gueule que je comprends ++++

Écrit par : minimoi | 07 août 2010

Valérie, ma remarque sur la bavure se voulait ironique en fonction de ce qui vous avait été répondu. Ayant été hier en Normandie, je peux vous affirmer que notre police ou gendarmerie n'est pas inactive. Elle est mobilisée pour sévir contre les automobilistes qui passeraient à 55 KM/H là où c'est limité à 50 ou ce matin sur le marché de S.O.contre des vendeurs de fleurs. Ne peuvent-ils pas ces fleuristes sauvages se contenter de mendier ?

Écrit par : M'FAINZ | 08 août 2010

La réponse de cette fonctionnaire correspond à la réponse qui m'a été faite lorsque j'ai appelé le commissariat pour me plaindre de ces rodéos : depuis les événements récents qui correspondent à ce problème (rappel : 2 jeunes se sont tués poursuivis par la police, suivit d'émeutes et inversion des roles, ce sont la fautes des méchants policiers qui sont responsables de l'accident ces gentils jeunes) ils ont pour consigne de ne plus poursuivre les jeunes à moto... La fille, fataliste mais sympa quand meme, m'a conseillé d'écrire au maire et au préfet... on connait l'efficacité des deux (l'un dit, c'est la faute au méchant Nicolas, l'autre ce n'est pas sa priorité, il y a mieux et plus important à faire.
J'ai demandé si ce serait pas mieux d'attendre qu'ils renversent un gosse ou une maman, à moins que ce ne soit le citoyen qui fasse sa propre loi, juste histoire de remettre chacun à sa place... ce qui est peut être mieux...
cela dit, ce n'est pas un problème spécifique au 93, en Champagne et en Marnes, ils font des courses sur les nationales à coup de voitures tunées,
C'est comme le reste, il faut patienter, un événement qui sera de toutes facons dramatique redonnera à chacun le rôle qu'il mérite... (courage : plus que 4 ans avant de savoir si nos concitoyens vont conforter la politique actuelle de notre ville)
PS : Je suis d'accord, ca faisait longtemps que vous n'aviez pas écrit ... ca me manquait meme si je ne postais que rarement des commentaires.

Écrit par : dingdong | 11 août 2010

Bonjour,
Je ne suis plus assez jeune pour me tracasser pour "mon" avenir, mais je pense à la France d'aujourd'hui et de demain, je pense à mes enfants. Pendant mes vacances j'ai pleuré devant les monuments aux morts où sont gravés les noms de ceux qui sont morts pour une France libre et respectée. Hélas, ce n'étaient pas seulement des noms mais des jeunes, des hommes qui ont tout quitté femmes enfants familles etc... aujourd'hui j'espère qu'ils ne voient pas ce que nous avons fait de leurs sacrifices.
Nous avons eu un bulletin de vote entre les mains, qu'en avons nous fait (j'entends d'ici vos réflections, vos préjugés) bientôt nous aurons un autre bulletin, qu'en ferons-nous ??? alors pardonnez-moi mais nous sommes responsables de ce qui se passe entre nos frontières, alors puisque nous ne serons pas capables encore une fois de "choisir" notre destinée acceptons et laissons faire .
Je précise que pour moi, tous ceux qui aiment, respectent les loies les usages et coutumes d'un pays peuvent êtres considérés comme en faisant partie. La nationalité ne doit pas se résumer à un bout de papier. Merci

Écrit par : urbani | 02 septembre 2010

@urbani
Merci de votre commentaire. Je partage votre point de vue à 93400%

Écrit par : ChroniquesMaBanlieue | 02 septembre 2010

Bonjour,dans deux ans il faudra voter,cette fois ne vous laisser endormir par des promesses, qu'elles viennent de droite ou de gauche.

Écrit par : Boyance | 02 septembre 2010

Je caricature ce genre de "loulou" sur mon blog mama-burka.com

Écrit par : Mama Burka | 06 septembre 2010

Bonjour,
Pour continuer la discussion sur la police, ici la municipale, voici juste une anecdote. Ce matin, ils sont repartis de chez moi sans faire enlever le véhicule en stationnement devant mon garage. J'ai perdu ma matinée. Il aurait fallu que je leur prouve que le véhicule me gênait en les attendant au volant de ma voiture, le téléphone à la main.

Ca arrive très souvent, des gens se garent n'importe où, et bien souvent devant des sorties de garage. Tant pis...
Après avoir fait un petit tours de la rue, je téléphone à la police municipale pour demander l'enlèvement. Puis, comme je sais que ça prend du temps, je rentre dans ma maison, prendre mes affaires. Coup de fil du commissariat municipale, pour me demander de sortir voir leurs collègues dehors. OK, j'y vais. Je dois confirmer à l'agent que oui, je dois bien sortir avec mon véhicule (et non rentrer, parce que sinon, ils n'interviennent pas).
C'est fait. Je retourne chez moi, le temps que le camion de la fourrière arrive, ca prend parfois du temps. Urgent, faut que je prévienne mon associée de mon retard et qu'on décale un RDV. J'ai froid et un café au chaud pour patienter. Et puis, j'aime pas trop la confrontation avec le conducteur qui arrive tout essoufflé au son du camion pour réclamer sa voiture et me fusiller du regard (voir plus si affinité).
Au bout de quelques temps, n'entendant et ne voyant rien bouger, je sors. Plus de police, juste une amende sur la voiture en question.
Je rappelle le commissariat. Et bien, les agents sont repartis parce que, me dit-il, ils ont estimé que le véhicule ne gênait pas la sortie carrossable de mon garage. Je lui réaffirme que le véhicule n'a pas bougé. Il y a erreur. Il est toujours devant la porte de mon garage. Palabre. Enervement. "Ok,madame, je vous renvoie une voiture, mais ça peut prendre du temps."
40 min plus tard, je ne vois toujours rien venir. Re-téléphone. Nouvel interlocuteur, je recommence. "Ne vous énervez pas madame" "NONON", "je vous envoie une voiture. Elle est en route"
25 min et une matinée de perdu plus tard, la voiture de police revient avec la même équipe. Moi, interrogative, "Pourquoi vous n'avez pas fait enlever le véhicule par la fourrière". "Nous vous avons téléphoné pour que vous sortiez. JE dois constater que vous souhaitez bien sortir votre véhicule ET que vous êtes gênée pour le sortir. Donc vous devez avoir la porte du garage ouverte et je dois voir votre véhicule". "Quoi,vous m'avez vue, je vous l'ai dit, que j'ai besoin de sortir. Et puis vous m'avez téléphoner ??? mais j'étais soit dans le jardin, soit en ligne pour annuler mes RDV du début de matinée. Vous ne pouviez pas sonner à la porte ??? ". "Mais on vous a téléphoné et on a sonné, vous n'avez pas répondu" "Euh, je suis dans la maison ou dans le jardin, la nounou et ma fille sont là aussi, je comprends pas"
Il m'a répondu d'un air autoritaire, convenus et se voulant ironique du haut de son 1,85 mètre "Oui, madame, nous, on est de mauvaise foi".
"Effectivement".
Fin de l'épisode.

Epilogue :
pendant cette explication, le conducteur de la voiture en question est arrivé, et il l'a déplacé. Et bien, vous savez quoi ? Les policiers étaient bien trop occupés à m'expliquer que je n'avais pas répondu au téléphone et que c'était de ma faute si j'avais perdu la matinée pour le regarder !!

Et les rodéo de ces motos cross... J'ai également assisté à une scène du même type. Un grand VRAOUM sur roue arrière et sans casque devant la voiture de police sans que personne ne lève un sourcil.

Écrit par : Elga | 13 septembre 2010

Et oui... mieux vaut attendre un drame. C'est pathétique.

Écrit par : Bordeaux | 07 février 2011

Merci pour ce billet que je découvre tres tres tard.
J'habite dans cette zone d'habitation.
Je circule avec la pousette de mon fils qui a peur en voyant arriver une moto avec un jeune homme sans casque et le sourrire aux levres.

J'ai également assisté à plusieurs reprises à cette scene devant la police.

2012 approche il faut du terreau pour notre président de la république.

Je retiens une phrase lue sur un mur tagué d'un ensemble d'immeuble près du stade Pablo Neruda.

"Un singe sur une moto, reste un singe" Achille Zavata

Écrit par : Merci | 21 mars 2011

S'il faut un drame pour réveille la police je suppose que la seule solution pour être tranquille serait de balancer des boules de pétanques sur la tronche du motard depuis un balcon, de l'arroser d'essence ou de lui foutre un coup de fusil quand il passe à portée.

Puisque la police ne fait plus son travail c'est à nous citoyens de le faire à leur place. Le contrat sociale décrit par Rousseau prévoyait que nous échangions un peu de notre liberté contre une certaine richesse et une certaine sécurité. Ce dernier point n'étant plus du tout respecté, c'est à nous de le faire.

Écrit par : Kakatal | 31 mars 2011

Marre !! Nous avons du côté de la loi les mêmes droits que quiconque en France ! Ce n'est pas parce que nous n'habitons pas dans un quartier huppé que nous devons subir de telles choses !!!
C'est inadmissible !!!

Écrit par : moilise | 29 mars 2012

Oui, plus que marre,j'ai les nerfs a vif!!
Honteux que la police ne fasse rien,absolument rien!
Tout les jours ils passent devant chez moi,a n'importe quelle heure et a plusieurs en plus et ce jusqu'a 2 h du mat en moyenne,le commissariat est a deux pas , jamais une patrouille de police,meme pour faire "genre" qu'ils n'ont pas oublier les riverains qui vivent CHEZ ces racailles irrecuperables!
Constat: la police copine avec la delinquance et les autorisent donc a circuler comme bon leurs semble (trottoir,sens interdit,parc pour les enfants,parking etc).
Pauvre pays que le notre, et ça ne changera plus maintenant,ces racailles ont plein pouvoir et comptent bien le garder!

Écrit par : Cricri | 30 mai 2012

Merci très beaucoup pour cet article. Sympa.


réparation iphone lé réparation iphone Qui réparation iphone nous vous l' Image d' Tre tactez-nous proposons les promotionnement du boutons. En stock. Forfait remplacement remboursé. P> Tri:--Le moins composants. Il en va de la nappe et du boutons de volume power piè Re. Voir ce produit 34,90? En stock Voir ce domaine qui feront de votre équipement et de pièces.

réparation iphone

Forfait montage iPhone réparation iphone 4S. IPhone 3GS. IPhone 4. Remplacement Bouton Home de l'iPhone 4S. IPhone 4. Service client. Accessoire

Écrit par : réparation iphone apple | 25 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu